L'Apple Watch n'a pas encore livré tous ses secrets

  • A
  • A
L'Apple Watch n'a pas encore livré tous ses secrets
Partagez sur :

PILE À L'HEURE ? Autonomie, résistance à l'eau, date de sortie, prix… Il reste plusieurs zones d'ombre sur cette montre connectée.

C'est l'un des produits Apple les plus attendus de ces derniers années : lundi, la firme américaine va détailler sa fameuse montre connectée, l'Apple Watch. Ce bracelet technologique, à mi-chemin entre gadget de geek et accessoire de mode, permettra d'afficher un certain nombre d'informations directement au poignet. Mais plusieurs aspects de l'Apple Watch restent à préciser. Tour d'horizon.

Quelles applications ? On connaît déjà les utilisations principales de la montre Apple : afficher les notifications de messages (e-mails, SMS, réseaux sociaux, etc.), mesurer l'activité physique ou encore commander à distance l'appareil photo de son smartphone. Mais il reste encore de nombreux usages qui devraient être dévoilés lundi, à l'occasion de la conférence Apple. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles Apple a tant tardé à sortir sa "Watch", présentée en septembre dernier à la presse : la marque californienne voulait laisser le temps aux développeurs de plancher sur des applications fonctionnelles et surtout originales pour son accessoire connecté.

Sera-t-elle étanche ? En septembre dernier, lors de son annonce, Apple n'avait pas clairement affirmé l'étanchéité de sa montre. D'aucuns y avaient vu un signe de son absence de résistance à l'eau. Pourtant, dans une récente interview, le PDG Tim Cook a affirmé qu'il portait son modèle de montre connectée sous la douche. Alors étanche ou pas, l'Apple Watch ? Verdict lundi soir.

Combien de temps tiendra-t-elle sans recharge ? C'est probablement l'un des enjeux clé de l'Apple Watch : son autonomie. L'entreprise américaine avait reconnu fin 2014 plancher activement sur sa durée d'utilisation sans recharge, ce qui laisse penser qu'elle peine à dépasser la concurrence actuelle (qui ne dépasse que rarement une journée d'autonomie). Problème : en combinant une taille réduite (limitant la capacité de la batterie) et ultra-connectivité (l'Apple Watch est reliée en permanence avec un iPhone ou un iPad), Apple sait que faire durer la batterie de son accessoire plus de 24 heures relève du casse-tête. Et il n'est pas certain que les futurs acquéreurs seront prêts à sortir le chargeur tous les soirs pour un accessoire à plusieurs centaines d'euros.

09.09 1280x640 Apple Watch

À quel prix ? On connaît déjà le prix de lancement de la version de base : 349 euros. En revanche, pour celui de la version entièrement en or de l'Apple Watch, les spéculations vont bon train. Le Wall Street Journal affirmait que la plus chère des montres Apple pourrait être plus chère que le plus coûteux de Mac, ce qui placerait son prix au-dessus de 4.000 euros. Mais il se pourrait finalement que la version luxe passe la barre des 10.000 euros.

Quelle date de sortie en France ? Une fois encore, plusieurs sons de cloche se font entendre. Apple avait repoussé, en début d'année, cette date au mois d'avril, sans plus de précision. Mais la convocation envoyée à la presse pour la conférence de lundi soir apporte un indice supplémentaire. En sous-titrant son invitation d'un laconique "Spring forward" (que l'on pourrait traduire par "En avant le printemps"), l'entreprise dirigée par Tim Cook laisse supposer que l'Apple Watch serait disponible en magasin dès le 20 mars, premier jour du printemps au calendrier.

La France, qui figure régulièrement parmi les premiers pays de lancement des produits Apple, pourrait donc ne pas avoir à attendre jusqu'au mois d'avril pour accrocher à son poignet le luxueux gadget à la pomme. À moins bien sûr que l'entreprise californienne ne privilégie un lancement en avant-première aux États-Unis. La conférence de lundi soir devrait entériner cette décision.

>> LIRE AUSSI - Ces montres qui veulent faire de l'ombre à l'Apple Watch

>> LIRE AUSSI - L'Apple Watch de luxe plus chère que le plus cher des Mac ?

>> LIRE AUSSI - Les montres connectées vont-elles menacer l'horlogerie ?

>> LIRE AUSSI - Pebble Time, la montre qui fait trembler Apple