L'Apple Watch sera commercialisée en avril

  • A
  • A
L'Apple Watch sera commercialisée en avril
Partagez sur :

CONSO - La montre connectée de la firme à la pomme sera finalement disponible avec quelques mois de retard.

Elle devait être commercialisée début 2015, ce sera finalement en avril. Apple a annoncé mardi soir la sortie imminente de sa montre connectée, baptisée Apple Watch. Le PDG du groupe, Tim Cook, a simplement souligné que le développement de cette montre était en "voie", sans donner de date précise.

>> LIRE AUSSI - L'Apple Watch, une montre révolutionnaire ?

L'Apple Watch est le premier produit "révolutionnaire" lancé sous la férule de Tim Cook, à la tête du groupe depuis 2011 à la suite du décès du charismatique Steve Jobs. Cette montre intelligente devrait être proposée en trois versions: standard, sport et édition, avec un choix de près d'une vingtaine de bracelets. Tim Cook a révélé en septembre que le modèle sport serait vendu à partir de 349 dollars.

Apple est censé ainsi donner un coup de fouet au marché de l'électronique en "prêt-à-porter", c'est-à-dire intégrée à des vêtements ou des accessoires comme des lunettes ou des bracelets et des montres. Plusieurs fabricants dont Samsung, le rival sud-coréen d'Apple, ont commencé à sortir ces modèles.

>> LIRE AUSSI - L’Apple Watch a de la concurrence !

En attendant de plus amples détails, Europe1.fr vous résume ce que l'on sait sur cette montre connectée Apple :

Deux boutons pour le contrôle. Comme pour l’iPhone, Apple n’a pas voulu s’appuyer sur une interface existante pour sa montre connectée. Il s’agit en effet d’une toute nouvelle navigation qui fonctionne via deux boutons et l’écran tactile. La molette sur le côté droit permet de faire défiler le texte dans une conversation, de zoomer/dézoomer sur une photo ou bien lors de la consultation d’un plan et un simple clic dessus ramène son utilisateur au menu principal. S’affichent alors de multiples petites icônes rondes qui correspondent à autant d’applications, sur le même principe que l’iPhone ou l’iPad. Le bouton du dessous sert à valider une sélection ou bien à entrer dans un menu et il est possible de naviguer au sein des fonctionnalités grâce à l’écran tactile.

La santé d’abord. Un accessoire au poignet, mais pour quoi faire ? L’argument principal mis en avant par Apple vient des fonctionnalités “e-santé” de son nouveau terminal. Car l’Apple Watch est capable, grâce à sa liaison avec l’iPhone, de mesurer vos pas et même votre rythme cardiaque. Le tout couplé à trois applications dédiées (Fitness, Workout et Activity) permettra d’avoir un compte-rendu détaillé et en temps réel de ses activités sportives.

La recharge "sans fil" au menu. Autre point sur lequel Apple était attendu : l’autonomie. D’après la firme californienne, il sera possible de porter sa Watch 24 heures sans la recharger. Et lorsque la batterie sera à plat, il suffira de poser le derrière de la montre sur un support magnétique dédié, et la recharge se fera toute seule. Reste à connaître le détail de l’autonomie de cet accessoire, les appareils Apple étant réputés gourmands en énergie.