Kindle Unlimited, le "Netflix des livres", illégal en France

  • A
  • A
Kindle Unlimited, le "Netflix des livres", illégal en France
@ LIONEL BONAVENTURE/AFP
Partagez sur :

LA LOI C'EST LA LOI - Cette offre d'abonnement illimitée aux livres électroniques va devoir "se mettre en conformité avec la loi" française, a estimé Fleur Pellerin.

Amazon avait peut-être imaginé une autre façon de se confronter à la célèbre "exception culturelle française". Le géant du commerce en ligne, leader dans la location et l'achat de livres électroniques, a vu son offre "Kindle Unlimited" rejetée par la ministre de la Culture Fleur Pellerin. Ce service qui permet, via un abonnement mensuel de 9,99 euros, de profiter de lectures numériques illimitées, a été jugé "non conforme" à la loi française. La ministre, dans une interview accordée au Figaro Economie, a donné trois mois à la firme californienne pour modifier son offre en ligne.

>> LIRE AUSSI - Amazon, les dessous d'une année difficile

Pourquoi Kindle Unlimited est jugé illégal ? Dès le lancement en décembre dernier de son offre Kindle Unlimited, le site Amazon avait été ciblé par Fleur Pellerin. La ministre de la Culture et de la Communication avait saisi la médiatrice du livre, Laurence Engel, qui vient de rendre son rapport. "L'avis montre que la loi sur le prix unique du livre n'est pas incompatible avec une formule d'abonnement, mais que toutes les offres d'abonnements actuellement sur le marché ne sont pas en conformité avec ce cadre juridique", a ajouté la ministre. "Le principe essentiel est que l'éditeur doit fixer lui-même le prix de son offre. De ce point de vue, les abonnements forfaitaires illimités qui concerneraient plusieurs éditeurs ne respectent pas la loi", a indiqué l'ancienne secrétaire d'État au numérique.

>> LIRE AUSSI - Amazon livre par erreur un étudiant... et lui laisse la livraison

Un ultimatum de trois mois. "Kindle Unlimited", qui propose à ses clients un accès illimité à une vaste sélection de livres numériques pour 9,99 euros par mois, a désormais trois mois pour corriger le tir. Sans avancer de piste précise sur ce qu'elle attend d'Amazon, Fleur Pellerin attend de l'entreprise américaine qu'elle invente "de nouveaux modèles" afin de "s'adapter" à la loi française. Un nouveau coup de frein aux ambitions françaises d'Amazon, qui aurait dans l'idée de lancer une maison d'édition dans l'Hexagone. Un projet qui pourrait déjà avoir du plomb dans l'aile avant même d'avoir été confirmé.