Instagram pourra bientôt vendre vos photos

  • A
  • A
Instagram pourra bientôt vendre vos photos
Les conditions d'utilisation de Facebook et Instagram vont bientôt ne faire plus qu'un.@ Flickr Beta75.se
Partagez sur :

3' CHRONO - Le réseau social se réserve le droit de commercialiser prochainement les clichés de ses utilisateurs.

L'info. En annonçant une mutualisation de ses conditions d'utilisation avec celles de Facebook, son propriétaire, Instagram a soulevé plusieurs problèmes. Ce qui choque le plus : le réseau social pourra vendre en toute liberté les photos publiées par ses utilisateurs à des prestataires extérieurs. Ces conditions d'utilisations entreront en vigueur le 16 janvier prochain.

Faut bien se rémunérer... L'objectif de ces "nouvelles" conditions d'utilisations est clairement afficher : monétiser le service, c'est-à-dire rapporter de l'argent. Ce n'est en rien une surprise, Facebook ne s'est jamais positionné comme un chevalier blanc sans ambition capitaliste. Mais là où on pouvait imaginer l'insertion de publicités dans le flux de photos de l'interface, ce sont d'autres pistes qui pourraient être envisagées par Instagram.

…"Sans compensation" pour l'utilisateur. "Vous acceptez qu'une entreprise ou une autre entité nous paient pour afficher votre nom d'utilisateur, votre profil, vos photos et/ou les actions que vous effectuez, dans le cadre de contenus payants ou sponsorisés, sans compensation pour vous", détaille la section "Droits" des conditions d'utilisation. Pire, les utilisateurs ne seront même pas informés si l'un de leur contenu est utilisé à des fins commerciales.

Un système encore flou. Cependant, il est encore trop tôt pour réellement paniquer et supprimer son compte Instagram. Ni Facebook ni Instagram n'ont pour l'heure détaillé ce projet de publicité et de monétisation du service. Une phrase n'encourage cependant pas à l'optimisme : "Pour ne pas voir un contenu publié utilisé par un tiers, il faut le supprimer de la plateforme". Ce passage des conditions d'utilisation vient de Facebook mais pourrait bientôt s'étendre à Instagram.

À LIRE AUSSI : Photos en ligne : les 5 pièges à éviter