Instagram est-il en perte de vitesse ?

  • A
  • A
Instagram est-il en perte de vitesse ?
@ Reuters
Partagez sur :

ZOOM - Le réseau social de partage de photos serait déserté par les utilisateurs.

Une fin d'année trouble. Instagram a traversé une période de troubles en ce mois de décembre : suite à une modification des conditions d'utilisation, de nombreuses questions ont été soulevées, notamment sur la possibilité pour le réseau social de revendre les photos de ses utilisateurs. Après un démenti, Instagram a décidé de faire marche arrière. Mais cette volte-face n'a semble-t-il pas convaincu les abonnés. D'après le site AppData, Instagram aurait en effet perdu trois millions d'utilisateurs en moins d'une semaine.

>> À LIRE AUSSI : Non, Instagram ne va pas vendre vos photos

Un comptage partiel. Ces chiffres sont cependant à relativiser. Tout d'abord, AppData n'enregistre que les comptes activés et liés à Facebook. Or tous les utilisateurs ne font pas systématiquement le lien entre les deux réseaux. Autre facteur à prendre en compte : il s'agit d'utilisateurs et non d'inscrits. C'est donc la fréquentation qui a baissé sur cette période, et non les désinscriptions qui augmentées.

Instagram se porte bien, merci pour lui. Avec un peu plus de recul, la fréquentation de l'application a certes baissé mais les chiffres restent impressionnants : le cap des 100 millions d'abonnés a été franchi le mois dernier et au 1er janvier ils étaient plus de dix millions (selon AppData) à avoir publié une photo sur le réseau social. Enfin, les utilisateurs "actifs" mensuels n'ont jamais été aussi nombreux qu'au mois de novembre : 44,8 millions toujours d'après AppData.

La menace d'une plainte. Aux États-Unis, une plainte en nom collectif a malgré tout été déposée contre Instagram pour dénoncer une rupture de contrat suite au changement des conditions d'utilisation. Et malgré le retour en arrière du réseau social, la plainte a été maintenue. Cela ne devrait pas, globalement, avoir d'incidence le nombre d'utilisateurs de l'application mais voici une nouvelle publicité dont le service, qui appartient à Facebook, se serait probablement passé.

>> À LIRE AUSSI : Plainte collective contre Instagram