High-tech : les 5 rachats les plus emblématiques

  • A
  • A
High-tech : les 5 rachats les plus emblématiques
@ REUTERS/Mal Langsdon
Partagez sur :

LE TOP 5 - A l'instar de Facebook pour Whatsapp, des groupes sont prêts à débourser des milliards pour s'approprier des nouvelles technologies.

LE CHIFFRE. Facebook a ouvert les cordons de sa bourse pour s'offrir une "petite" start-up. Le réseau social a déboursé 19 milliards de dollars pour racheter WhatsApp, un spécialiste de la messagerie instantanée. Un prix qui peut paraître exorbitant mais qui permet à Mark Zuckenberg de s'assurer que son entreprise suive les modes de consommation des internautes. Une pratique courante dans l'histoire des technologies, où les sommes déboursées par les groupes pour se positionner sur des marchés porteurs impressionnent.

Découvrez notre sélection des rachats les plus emblématiques de la high-tech :

2001 : Hewlett-Packard s'offre Compaq. HP est déjà le numéro un mondial des fabricants d'ordinateurs quand il s'offre Compaq Computer pour 25 milliards de dollars pour concurrencer IBM sur le marché des serveurs.

2006 : Google rachète YouTube. Le web passe dans sa version 2.0, celle de la vidéo. Google prend ce virage au sérieux et rachète YouTube pour 1,65 milliard de dollars. La plateforme explose et devient la référence des vidéos en ligne. Clubic estime que 10% de la bande passante consommée aux Etats-Unis l'est sur ce site.

2011 : Microsoft achète Skype. Le géant américain se tourne vers le petit estonien et s'offre un service de téléphonie sur internet, pour 8,5 milliards de dollars, la plus grosse acquisition jamais réalisée par le fabricant de logiciels. Microsoft se positionne ainsi sur le secteur clef de la messagerie et de la communication en ligne. 

2011 : Google rachète Motorola. L'iPhone est devenu un incontournable. Apple devient le géant de la téléphonie et Google se retrouve distancé sur un secteur en pleine expansion. Il rachète donc Motorola pour 12,5 milliards de dollars afin de récupérer des brevets et développer son activité mobile. Une mauvaise opération. Google revendn moins de trois ans après, Motorola au Chinois Lenovo pour 2,91 milliards.

2014 : Facebook s'offre WhatsApp. Le réseau social veut assurer sa croissance et mise sur un cheval de course. WhatsApp comptait 450 millions d'utilisateurs mensuels à la fin 2013. Soit plus de la moitié de l'audience de Facebook sur les mobiles (945 utilisateurs mensuels). 70% des utilisateurs de WhatsApp utiliseraient par ailleurs le service quotidiennement, un chiffre supérieur à celui affiché par le réseau social (60%) et chaque jour, un million d'internautes y adhère.

sur le même sujet, sujet,

GROS SOUS - WhatsApp : 19 milliards, c'est "pas cher payé" pour Facebook ?

BINGO - Facebook rachète la messagerie WhatsApp pour 19 milliards de dollars

RELOOKING - Et si Twitter ressemblait (bientôt) à Facebook ?

PHILANTHROPIE - Mark Zuckerberg, ce très généreux donateur