HAPIfork, le coup de fourchette connecté

  • A
  • A
HAPIfork, le coup de fourchette connecté
HAPIfork pourra envoyer des statistiques à un smartphone relié.
Partagez sur :

CES - Un couvert qui surveille votre façon de manger ? Coup d'œil sur une invention française.

Fourchette électronique. Le Français Jacques Lépine, ingénieur des Ponts et Chaussées, présente cette semaine à Las Vegas à l'occasion du salon CES une fourchette particulière : dans son manche un peu plus épais que la moyenne, HAPIfork intègre une carte électronique. L'objectif ? Analyser votre coup de fourchette, autrement dit la vitesse à laquelle vous mangez. "On démontre de plus en plus que manger vite est mauvais, que ça contribue à faire grossir", avance Jacques Lépine.

Manger en rythme. HAPIfork enregistre les données de son utilisateur à chaque bouchée, grâce à des capteurs intégrés. Si votre vitesse d'ingurgitation est normale, c'est un couvert comme un autre. En revanche, si vous avalez deux bouchées en moins de dix secondes, HAPIfork se met à vibrer, à la manière d'un téléphone portable. Il faut alors faire une pause et reprendre son repas plus lentement.

Connectée au smartphone. Cette fourchette peut également communiquer avec son smartphone grâce au Bluetooth. Les données de l'utilisateur sont envoyées en temps réel. Durée des repas, régularité, nombre de coups de fourchette, toutes ces données sont enregistrées et affichées sur une application mobile dédiée.

Deux versions en approche. La première sera disponible dès le deuxième trimestre de cette année pour la version USB (à connecter à un ordinateur pour récupérer les données). La deuxième mouture, intégrant le Bluetooth et à relier à un smartphone (Apple ou Android) devrait voir le jour en 2014. Le prix annoncé est de 99 euros et HAPIfork sera destiné en cinq couleurs (noir, blanc, bleu, vert et rose).

À LIRE AUSSI : Project Shield, une console portable sous Android