Hacker Mega peut rapporter gros

  • A
  • A
Hacker Mega peut rapporter gros
Partagez sur :

TÉLÉCHARGEMENT - Kim Dotcom propose 10.000 euros à celui qui brisera le système de sécurité de son nouveau site.

Mega vraiment inattaquable ? Lancé le 19 janvier dernier, Mega est un site de stockage en ligne semblable à d'autres services tels Dropbox, Google Drive ou Microsoft Skydrive. Son fantasque créateur Kim Dotcom compte bien montrer au monde entier que Mega est ultra-sécurisé. Pour cela, il a annoncé offrir 10.000 euros à celui qui parviendra à passer sa barrière de sécurité : "Le chiffrement open source de Mega reste inviolé. Nous offrirons 10.000 euros à quiconque le cassera", annonce l'informaticien allemand sur son compte Twitter.

À LIRE AUSSI : Mega, pas si sûr que ça ?

Une équipe informatique à moindre coût. L'objectif n'est pas d'offrir cet argent au premier hacker venu, mais bien de renforcer la sécurité de Mega : à 10.000 euros, cela reviendra toujours moins cher que d'engager un spécialiste sur la durée. Bien sûr, il faudra également trouver la solution technique, dans la foulée de la découverte d'une faille sur le portail. Mais cela devrait être à la portée de Kim Dotcom et de son équipe.

Mega déjà mis en cause. Le service de stockage et de partage de fichiers a par ailleurs déjà reçu 150 avertissements pour violation de copyright depuis son lancement. Mega ne peut consulter le contenu hébergé par un de ses utilisateurs, mais sera dans l'obligation de le supprimer sur réception d'une notification valable de violation de copyright. "« Mega ne veut pas que les utilisateurs recourent à ses services de stockage dans le cloud à des fins illicites», a assuré un des avocats de Mega.