Hachette va tester la vente de livres... sur Twitter

  • A
  • A
Hachette va tester la vente de livres... sur Twitter
@ REUTERS
Partagez sur :

INNOVATION - L’éditeur veut s’inspirer du bouton “acheter” mis en place par le réseau social pour accroître ses ventes en ligne.

Depuis le mois de septembre dernier, Twitter teste une fonctionnalité destinée à intensifier la diversification de ses revenus : un bouton “Acheter” qui s’affiche sur certains messages afin d’inciter l’internaute à passer commande directement sur le réseau social. Une initiative sur laquelle compte surfer Hachette aux États-Unis, afin d’écouler davantage de livres en ligne. Explication.

Comment ça marche ? Le principe est exactement le même que pour la musique. Depuis quelques semaines, certains utilisateurs américains ont en effet vu s’afficher un bouton “Acheter” à côté de tweets mentionnant des morceaux de musique. Plus besoin de passer par une boutique en ligne (iTunes, Amazon ou autres), l’internaute peut s’offrir le dernier U2 ou le nouveau Lady Gaga en un clic, sans quitter le réseau social. Pour les livres, la procédure identique : un bouton “Acheter” s’affichera à côté des messages évoquant un livre édité par Hachette et il sera possible de se l’offrir en quelques clics.

>> LIRE AUSSI - Livres numériques : Aurélie Filippetti se paye Amazon

Une étape “naturelle” selon Hachette. Si l’éditeur se lance sur un nouveau marché, c’est aussi en raison de plusieurs échecs consécutifs subis ces derniers mois. En 2013, Hachette a racheté Bookish, une plateforme de vente en ligne de livres, avant de le revendre en 2014. En novembre dernier, la maison d’édition annonçait, après plusieurs années de procès, avoir signé un accord sur les conditions de ventes de ses livres sur le portail Amazon. Car c’est bien le géant du commerce en ligne qui représente, et ce depuis plusieurs années déjà, la plus grande menace pour un éditeur comme Hachette. L’éditeur s’est donc tourné vers les réseaux sociaux pour tenter de contrer l’Américain : “Avec une si grande partie du marketing de nos livres faite désormais sur les médias sociaux, acheter à l'intérieur de Twitter est l'étape suivante naturelle", a affirmé Michael Pietsch, le patron de Hachette Book Group, dans un communiqué.

>> LIRE AUSSI - Amazon livre par erreur un étudiant... et lui laisse la livraison

C’est pour bientôt ? Pour le moment, Hachette a annoncé vouloir faire un test ponctuel sur “The Art of Asking”, livre de la chanteuse Amanda Palmer qui sortira jeudi aux États-Unis. Puis, l’éditeur renouvellera l’expérience le 15 décembre pour la parution de “You Are Here”, de l’ex-astronaute Chris Hatfield et une troisième fois le 18 décembre à l’occasion du lancement d’un recueil de couvertures du magazine satirique “The Onion”. Une expérimentation accessible uniquement outre-Atlantique mais qui pourrait se généraliser dans les mois à venir en cas de succès.