Google : une nouvelle voix pour les mots de passe

  • A
  • A
Google : une nouvelle voix pour les mots de passe
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le géant américain vient de racheter SlickLogin, une start-up qui a développé une technologie d'authentification à base de sons.

C'est une technologie futuriste qui a une nouvelle fois séduit Google. Après les robots de Boston Dynamics et le champion de la maison connectée Nest, racheté plusieurs milliards de dollars, le géant américain a jeté son dévolu sur SlickLogin. Cette start-up israélienne a développé une technologie d'identification à base de sons, censée remplacer notre bon vieux mot de passe. Mais ne vous attendez pas à parler à votre ordinateur. Explications.

Comment ça marche ? Ce dispositif fonctionne en deux étapes. Dans un premier temps, un site se voit doter par SlickLogin d'une signature sonore qui lui est propre, ultra-sécurisée, sous la forme de sons à haute fréquence. La deuxième étape consiste à installer une application pour smartphone qui va de son côté "écouter" le son haute fréquence émis par le site en question. Après analysé, si le signal audio est le même, l'accès au site est autorisé. Une méthode qui nécessite donc de se connecter depuis un ordinateur et d'avoir à portée de main un smartphone avec l'application dédiée installée.

Remplacer le traditionnel mot de passe. Le mot de passe classique est souvent pointé du doigt pour sa trop grande vulnérabilité. Une étude du spécialiste de la sécurité en ligne SplashData montrait, le 20 janvier dernier, que le mot de passe le plus utilisé en 2013 était la suite de chiffres "123456". Parmi les autres mots de passe les plus adoptés figurent également "123456789", "qwerty" (les lettres qui s'affichent sur un clavier anglais" ou encore "password" (mot de passe en Anglais). En passant pas un système de sons, les internautes pourraient renforcer la sécurité de leurs mots de passe plus facilement.

17.02 930x400 SlickLogin

Mais il va falloir attendre... Portée par trois employés seulement, la technologie mise au point par SlickLogin n'en est qu'au stade du développement : aucun produit commercial l'exploitant n'a encore vu le jour. Google, qui aurait déboursé "plusieurs millions de dollars" pour cette acquisition d'après le site spécialisé Geektime, ne devrait donc pas intégrer cette méthode d'identification à ses services avant plusieurs mois.

sur le même sujet, sujet,

JO - Sotchi en état de siège numérique

VIDÉO - La première clé universelle

SÉCURITÉ - Données personnelles : ce qu'il faut savoir sur le "phishing"

CLASSEMENT - Et le pire mot de passe de l'année 2013 est…