Google développe un bracelet contre le cancer

  • A
  • A
Google développe un bracelet contre le cancer
Partagez sur :

SANTÉ CONNECTÉE - Le géant américain veut mettre au point un accessoire capable de détruire les cellules cancéreuses.

Google n'est pas seulement le premier moteur de recherche en ligne au monde ou encore le leader des interfaces mobiles avec Android. Le géant américain planche aussi, dans un labo secret situé en Californie, sur des programmes futuristes tous azimuts. Dernier projet en date : la fabrication d'un bracelet connecté capable de détruire les cellules cancéreuses. Un projet qui relève pratiquement de la science-fiction et dont l'issue reste encore très hypothétique. Explications.

Comment ça marche ? Ce dispositif, pour l'instant baptisé "Nanoparticle Phoresis", serait capable de cibler, de marquer et de détruire les cellules cancéreuses du système sanguin, avance la description du brevet technologique déposé par Google. Il ne s'agit encore que d'un projet et plusieurs pistes sont encore envisagées pour lui permettre d'aboutir : les radiofréquences, les champs magnétiques, les pulsations acoustiques ou encore les ondes infrarouges. "L'énergie est générée par l'appareil connecté qui est capable de la diriger vers la système vasculaire du porteur de l'appareil", détaille Google. Ainsi, le système mis en place permettrait de "diminuer la propagation du cancer".

Google, adepte du "transhumanisme". Ce n'est pas la première fois que Google tente de repousser les limites du corps humain via la technologie. Larry Page, cofondateur du géant californien, est d'ailleurs un adepte du "transhumanisme", un mouvement intellectuel international qui pense que la technologie peut améliorer les capacités physiques et mentales des êtres humains. Fin 2014, Google dévoilait un projet visant à créer de minuscules nanoparticules magnétiques capables de détecter le cancer et d'autres maladies humaines. L'étape suivante, le bracelet qui détruit ces cellules cancéreuse, s'inscrit donc dans ce vaste projet.

Pourquoi ce n'est pas pour tout de suite. Tout le monde ne montre pas un enthousiasme débordant sur ce projet. Ainsi, le docteur Roland Moreau, inspecteur général des Affaires sociales, estimait sur le portail Atlantico.fr que "ce projet relev(ait) à la fois du gadget et de la science-fiction. Comme la plupart des projets médicaux de Google X". Pour le moment, Google a déposé un brevet technologique auprès de la commission américaine dédiée à ce types de projets. Comme bon nombre de marques technologiques, le géant américain en dépose des milliers chaque année et seule une poignée voient réellement le jour. Le bracelet anti-cancer de Google, s'il se concrétise ne devrait donc pas être lancé

>> LIRE AUSSI - Le dépistage du cancer, le nouveau pari de Google

>> LIRE AUSSI - Google va lancer des lentilles connectées

>> LIRE AUSSI - La voiture autonome Google est prête

>> LIRE AUSSI - Google va bientôt s'adapter aux enfants