Free bride-t-il vraiment YouTube ?

  • A
  • A
Free bride-t-il vraiment YouTube ?
@ REUTERS
Partagez sur :

L'Arcep a clos son enquête : non, l'opérateur ne limite pas l'accès au site de vidéos.

L'INFO. C'est l'été et ce soir vous pensiez regarder des séries TV ou autres vidéos sur YouTube… Cependant, comme de nombreux abonnés Free, vous avez régulièrement constaté des lenteurs au moment de se connecter au site de vidéos de Google. Pour mettre fin aux soupçons, l'Autorité de régulation des communications et des postes (ARCEP) a mené son enquête : non, Free ne bride pas l'accès au portail de vidéos. Explications.

Boursier.com - Xavier Niel et Vivendi intéressés par Dailymotion ?

Pourquoi des lenteurs sur YouTube via Free ? Xavier Niel, patron de Free en personne, avait reconnu que YouTube était plus lent sur son réseau en avril dernier. "YouTube et Google estiment qu’ils ont un tel pouvoir d’attractivité qu’ils vont pouvoir utiliser nos réseaux sans rémunérer l’excès de trafic qu’ils générèrent. (…) On a décidé ne de pas se laisser faire", avait prévenu le turbulent PDG de l'opérateur. Xavier Niel avait même ajouté que si Free ne faisait "pas ça aujourd'hui, les abonnements vont grimper de 5 à 15 euros par mois".

Pourquoi une enquête ? Suite à de nombreuses plaintes d'utilisateur, l'Arcep avait ouvert une enquête en janvier pour déterminer si Free ralentissait volontairement, ou non, l'accès de ses abonnés vers YouTube. Six mois plus tard, les conclusions de l'autorité penchent en faveur de l'entreprise de Xavier Niel : le fournisseur d'accès à Internet ne procède pas activement à un bridage. "L’enquête n’a pas mis en évidence de pratiques discriminatoires dans les modalités d’interconnexion et d’acheminement de trafic de données entre les deux sociétés", justifie le communiqué de l'Arcep. En clair : certes la connexion Internet est plus lente lorsqu'un abonné tente d'accéder à YouTube, mais ce n'est pas du fait de Free. Ce n'est que la conséquence d'un embouteillage des internautes aux heures de pointe.

08.12 930x620 SFR Bouygues Telecom Téléphonie Mobile

L'Arcep redirige vers la concurrence. Comment éviter de subir de telles lenteurs en accédant à YouTube aux heures de pointe ? L'autorité conseille aux internautes de se tourner vers la concurrence : "dans un marché concurrentiel (…), l’utilisateur est à même d’exercer son choix entre les différentes offres disponibles, selon le prix et la qualité des prestations fournies, pour in fine retenir celle qui répond le mieux à ses attentes et à ses besoins". Conclusion : allez voir chez Orange, SFR, Bouygues Telecom et autres Numéricâble.

>> À LIRE AUSSI : SFR et Bouygues Telecom vont-ils partager leurs réseaux ?