Fidélisation : Orange rebat les cartes

  • A
  • A
Fidélisation : Orange rebat les cartes
@ MAXPPP
Partagez sur :

Avec la fin des points mobiles, Orange doit repenser sa stratégie de fidélisation.

Orange devrait abandonner son système de cumul de points pour fidéliser ses abonnés. Une mécanique qui a vécu et qui n'a plus lieu d'être, notamment en raison du bouleversement opéré par Free Mobile. Le dernier-né du secteur n'est peut-être pas encore un géant de la téléphonie mobile mais il a au moins réussi un de ses paris : révolutionner la façon d'aborder les forfaits mobiles en France. Le quatrième opérateur a initié la dissociation de l'achat d'un mobile et celui d'un forfait mensuel, entraînant dans son sillage Orange, Bouygues Telecom et SFR. Les opérateurs low-cost (Sosh, B&You, RED et Joe Mobile entre autres) se sont tous ou presque alignés, en termes de tarifs, sur ceux de Free Mobile.

Tous alignés sur Free Mobile

Conséquence : désormais, pour attirer les utilisateurs, la différence se fait sur le service et la qualité du réseau. Orange s'est appuyé dans un premier temps sur la qualité de leurs réseaux avant de se résoudre à trouver de nouveaux arguments devant la fuite des clients vers Free Mobile. De son côté, Bouygues Telecom se débat comme il peut, notamment en misant sur un catalogue de mobiles élargi et des possibilités de facilités de paiements pour les smartphones. Ces derniers temps, on a vu Sosh communiquer sur le réseau mobile haut-débit H+ pendant que SFR sur le Dual Carrier (autre appellation du haut débit mobile).

La fin des points chez Orange n'est pas une mauvaise nouvelle en soi : l'opérateur faisait don de points pour retenir ses abonnés ces derniers temps. Résultat, il n'y avait plus vraiment de différence entre nouvel abonné et abonné historique : les premiers bénéficiaient de prix d'entrée et les seconds pouvaient plus ou moins négocier l'achat d'un nouveau mobile avec leur renouvellement. Si l'on en croit les informations d'iGen.fr (qui semblent parfaitement crédibles), Orange proposera dès le 12 novembre un terminal mobile au même prix à tous les clients, anciens ou nouveaux.

Le prix du mobile calqué sur celui du forfait ?

Pour compenser ce manque à gagner, l'opérateur historique devrait associer prix d'achat d'un mobile et coût mensuel d'un forfait. Prenons un exemple : pour un smartphone vendu 500 euros nu (sans forfait), Orange le proposera à 100 euros à la souscription d'un forfait tournant autour de 70 euros par mois. Autre exemple, pour un appareil à bas prix, disons autour de 250 euros nu, il pourrait en coûter 1 euro à la souscription d'un forfait autour de 40 euros par mois. Bien entendu, cela dépendra également de la durée d'engagement. Mais il y a fort à parier que les prix des forfaits "classiques" vont continuer à se rapprocher de ceux des forfaits low-cost, aux alentours de 20 euros mensuels.

En attendant, Orange risque de subir la grogne des très nombreux utilisateurs qui ont cumulé, des années durant, les points dans l'optique d'acquérir un téléphone moins cher. Pour ces abonnés, espérons qu'un geste sera envisagé par l'opérateur historique.

À lire aussi : Quand les géants du Web préfèrent l'Irlande