Facebook : une dernière faille avant 2013

  • A
  • A
Facebook : une dernière faille avant 2013
@ REUTERS
Partagez sur :

INTERNET - Le service qui permettait de programmer son message de bonne année était vérolé.

Vœux virtuels. Facebook proposait un service d'envoi de messages de bonne année. Le principe était simple : préparer sa missive virtuelle à destination de ses "amis" Facebook, afin qu'ils puissent la découvrir dès minuit. L'objectif était double : éviter de passer le cap de la nouvelle année son téléphone dans les mains mais aussi ne pas subir la surfréquentation du réseau social à l'heure pile.

Une faille temporaire… Mais l'application dédiée présentait une faille de sécurité gênante : tous les utilisateurs du réseau social pouvaient accéder aux messages en changeant les derniers chiffres de l'adresse de la page concernée. C'est le blogueur Jack Jenkins qui a pointé du doigt ce problème de sécurité, expliquant en détail la manipulation à suivre pour accéder à des publications théoriquement privées.

…corrigée en quelques heures. Ce bug a été confirmé par de très nombreux utilisateurs mais aussi par le site The Verge. Ce dernier est non seulement parvenu à accéder aux messages privés mais également aux photos les accompagnants et pouvait même les supprimer. Facebook a rapidement réagi, désactivant le service afin de travailler à un correctif. Finalement, tout est revenu à la normal dans l'après-midi du 31 décembre, laissant encore la possibilité aux utilisateurs de préparer leurs vœux virtuels.

>> À LIRE AUSSI : La soeur de Zuckerberg piégée par... Facebook