Facebook est-il devenu "old" ?

  • A
  • A
Facebook est-il devenu "old" ?
@ AFP / Joel Saget
Partagez sur :

COUP D'VIEUX - D'après son dernier bilan maison, le réseau social aurait "perdu" 3 millions d'adolescents en 3 ans.

En 2013, une première étude avait révélé qu'une partie des adolescents américains délaissaient progressivement Facebook, de plus en plus adopté par leurs parents. Une tendance réfutée par le réseau social mais qui semble pourtant se confirmer : d'après les derniers résultats trimestriels du géant américain, ce ne sont pas moins de 3 millions d'adolescents qui ont quitté Facebook aux États-Unis au cours des trois dernières années, lui préférant Instagram. En revanche, les seniors envahissent le site de Mark Zuckerberg.

>> LIRE AUSSI - Facebook : gratuit et pourtant si rentable

1/4 des 13-17 ans a quitté le navire bleu. Entre 2011 et 2014, Facebook a perdu un quart des 13 à 17 ans (-25,3% exactement), affirme le cabinet iStrategyLabs, qui a épluché les chiffres officiels de la jeune entreprise. Du côté des 18-24 ans, toujours aux États-Unis, le réseau social au 1,39 milliard d'inscrits a également été délaissé par 7,5% d'entre eux. Mais l'étude précise qu'une partie des ados de la première tranche (13-17 ans) est passé dans la deuxième tranche (18-24 ans) durant cette même période. Ce qui pourrait se résumer par une baisse du nombre de nouveaux inscrits chez les 13-17 ans entre 2011 et 2014.

Les ados préfèrent Instagram. Dans l'enquête menée par la banque Pipper Jaffray en octobre dernier, 9 adolescents américains sur 10 déclarent préférer Instagram, réseau social dédié à la photo. La fréquentation d'Instagram est par ailleurs en pleine progression puisque les dirigeants ont annoncé, le mois dernier, avoir passé le cap des 300 millions d'utilisateurs. Pas de quoi inquiéter Facebook pour autant : Instagram a été racheté, en 2012, pour près d'un milliard de dollars par...Facebook.

>> LIRE AUSSI - Facebook fait la chasse aux infos bidons

Les seniors "likent" de plus en plus. Facebook semble avoir perdu son côté "cool". La raison ? De plus en plus de parents et même grands-parents se sont inscrits, pour y mener une vie active sur le réseau social ou même y surveiller leurs progénitures. La preuve en chiffres : les 55 ans et plus ont progressé de 80,4% entre 2011 et 2014, passant ainsi la part des seniors de 45% (2013) à 56% (2014). Et cette tendance n'est pas prête de s'inverser, puisqu'à en croire Moody's, la population mondiale se fait de plus en plus vieillissante.