Chine : des robots servent et cuisinent dans un restaurant

  • A
  • A
Chine : des robots servent et cuisinent dans un restaurant
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIDÉO - Un restaurateur chinois a remplacé une partie de son personnel en cuisine et au service par des robots.

L’INFO. Et si les grands chefs étaient un jour remplacés par des robots ? Ce qui parait improbable pourrait bien se concrétiser dans quelques années. En attendant, un restaurateur de l’est de la Chine a remplacé une partie de son personnel par des androïdes. Certains accueillent les clients, d’autres cuisinent les plats et d’autres encore les servent. Mais aucun n’est payé.

>> LIRE AUSSI - La France en 2025, ça ressemblera à quoi ?

Formules de politesse automatiques. Dès l’entrée, les clients sont accueillis par deux robots qui leur adressent quelques chaleureuses formules de politesse, et quatre androïdes de petite taille apportent ensuite à chaque table les plats, soupes et bols de riz, posés sur des plateaux. Dans les allées, les robots se déplacent en ligne droite et s'excusent poliment quand un obstacle leur bloque le passage. “Ma fille m’avait demandé d’inventer un robot, parce qu’elle n’aimait guère les travaux ménagers”, explique Son Yugang, fondateur de l’établissement.



En cuisine, deux robots à la friture et aux raviolis. Dans l’arrière-cuisine de Song Yugang, on trouve deux imposants robots bleus en charge des fritures, raviolis et autres bouchées fourrées. Après avoir intégrés un certain nombre de recettes, ils ont été approvisionnés en ingrédients par une poignée d’employés humains, qui s’occupent eux des plats plus sophistiqués.

15.08 930x400 Robot Chine Restaurant

“Ils ne tombent pas malade, ne réclament pas de vacances”. Pour M. Song, les robots n’ont que des avantages : “Les robots peuvent comprendre une quarantaine de phrases et consignes de la vie de tous les jours. Ils ne tombent pas malades, ils ne réclament pas de vacances ni de jours de congés”, justifie le patron. Des robots qui lui ont coûté environ 40.000 yuans (4.860 euros) chacun, soit l’équivalent du salaire annuel d’un employé humain, a détaillé M. Song au quotidien local Xiandai Kuaibao. Selon lui, il suffit de les recharger pendant deux heures à une prise électrique pour leur garantir une autonomie de cinq heures.

Plus de robots en Chine qu’au Japon. Les coûts de main d'oeuvre ont connu de fortes hausses au cours des dernières années en Chine, encourageant les entreprises du secteur manufacturier à accélérer les processus d'automatisation. En conséquence, la Chine a surpassé l'an dernier le Japon comme premier pays consommateur de robots industriels.

15.08 930x620 Robot Chine Restaurant

>> LIRE AUSSI - Rhoban, candidat français à la Coupe du monde des robots