E-mails : Jennifer Aniston plus "dangereuse" que Rihanna

  • A
  • A
E-mails : Jennifer Aniston plus "dangereuse" que Rihanna
@ REUTERS
Partagez sur :

PIRATAGE - Méfiez-vous lorsqu'un e-mail propose de découvrir les dernières photos dénudées de stars.

L'INFO.  En 2013, la menace en ligne s'appelait Jennifer Aniston. Ou plutôt les e-mails proposant de découvrir ses dernières photos dénudées : c'est en effet l'actrice américaine qui est en tête des noms les plus souvent employés pour piéger l'internaute et lui extirper des informations personnelles, d'après une étude publiée lundi par le spécialiste de la sécurité en ligne BitDefender. Une seule consigne : ne pas ouvrir ces messages !

Des "scams" nommés Aniston, Rihanna et Gomez. L'ancienne héroïne de la série TV Friends "récolte" 19,55% des suffrages, devançant les chanteuses Rihanna (16,26%) et Selena Gomez (13,84%). Viennent ensuite Miley Cirus, Scarlet Johansson, Marilyn Monroe ou encore Beyonce. Le porno, la vente de produits dérivés ou encore l'efficacité de la chirurgie esthétique font partie des thèmes qui accompagnent le plus souvent les noms de ces "people".

Comment ça fonctionne ?"Ces emails promettant des photos ou des vidéos chocs ont un seul objectif : soutirer de l’argent à l’utilisateur. En ouvrant les pièces jointes ou en cliquant sur les liens, il infecte sa machine avec un malware et se retrouve exposé à des contenus inappropriés, offrant ainsi aux scammeurs (Ndlr : arnaqueurs) la possibilité de récupérer ses informations personnelles à son insu" rappelle BitDefender.

Comment les éviter ? Ces arnaques vont "souvent trop loin dans le sensationnel" (…) déclarant par exemple des célébrités comme étant prétendument mortes, photographiées battues ou impliquées dans des scandales sexuels sordides", prévient le communiqué. L'internaute doit donc se méfier de ces messages aux titres survendeurs et "supprimer tout e-mail non sollicité", comme le rappelle BitDefender.

Les films récents également piégeurs. L'étude démontre également que les films récemment projetés dans les salles obscures sont un autre moyen d'attirer les internautes. Ainsi, "Gravity", "12 Years a slave", "Insidious" et "The Avengers" figurent parmi les titres de films les plus utilisés par les "scammeurs".