Des Google Glass siglées Ray-Ban attendues en 2015

  • A
  • A
Des Google Glass siglées Ray-Ban attendues en 2015
Les Google Glass pourraient changer de look.
Partagez sur :

DESIGN - Google va développer ses lunettes en partenariat avec Luxottica, propriétaire de Ray-Ban.

L’esthétique, un argument de vente supplémentaire. A première vue, les Google Glass ne sont pas belles. Même Mat Honan, journaliste techno-utopiste pour le magazine Wired à San Francisco, le dit. "Les Google Glass donnent un air tellement bizarre. Elles vous séparent des gens". Il est vrai qu’avec sa monture droite et épaisse, et son petit écran translucide au-dessus de l’œil droit, l’apparence-même de la dernière invention de Google pourrait bien nuire à son succès.

Rendre plus accessible cette technologie. Mais le géant de Palo Alto compte bien trouver la parade. Il vient d’annoncer la mise en place d’un partenariat avec Luxoticca, propriétaire italien de marques de lunettes comme Ray-Ban ou Oakley. "Nous allons collaborer avec Luxoticca sur le design de toutes les montures compatibles avec Glass", a déclaré le groupe américain, ravi de profiter du réseau de distribution de son nouvel allié. "Ça nous sera très utile quand nous rendrons Glass plus largement accessible".

Premières commercialisations en 2015. Les premières lunettes interactives issues de ce partenariat arriveront sur le marché en 2015, a annoncé le patron de la firme Andrea Guerra dans une interview au quotidien italien La Repubblica. "2015 sera l'année du tournant commercial pour ce projet. Nous y travaillons déjà aux Etats-Unis, en Italie et en Chine, avec des équipes formées à 75% d'Italiens", a-t-il déclaré. L'alliance entre les deux entreprises "unit l'une des firmes à la pointe de l'innovation hi-tech avec une des plus belles entités dans le domaine du design, de la créativité et de la sensibilité aux besoins des consommateurs", s'est-il enthousiasmé.

Une tentative de normalisation. Car les Google Glass sont pour l’instant commercialisées à une échelle limitée pour 1.500 dollars. Le géant de la Toile a dores et déjà annoncé qu’il comptait lancer cette nouvelle technologie à plus grande échelle dans l’année. Dans la continuité de sa stratégie de banalisation de l’objet. Google avait en effet déjà annoncé la sortie de montures "normales", adaptées à des verres correcteurs ou solaires.  

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

MÉDECINE - Un chirurgien mène une opération derrière ses Google Glass

TEST - On a testé les Google Glass