Dénoncer le piratage peut rapporter gros

  • A
  • A
Dénoncer le piratage peut rapporter gros
@ MaxPPP
Partagez sur :

Aux États-Unis, des éditeurs de logiciels rémunèrent la délation jusqu'à un million de dollars.

L'info. Le piratage coûte des millions à tous les éditeurs de logiciels chaque année. D'après la Business Software Association (BSA), qui réunit plusieurs fabricants de logiciels (Microsoft, Adobe, Symantec entre autres), ce sont également des milliers d'emplois qui seraient menacés par cette pratique. Cette association a donc décidé de conjuguer délation et récompense, jusqu'à un million de dollars (environ 750.000 euros).

Grille tarifaire. La BSA a établit un tableau pour résumer les récompenses : cela débute à 5.000 dollars (environ 3.700 euros), payés en partie par les amendes sanctionnant les entreprises enfreignant les règles de licences de logiciels. Ainsi, un employé mécontent de son entreprise pourrait être tenté de la dénoncer auprès de la BSA afin d'empocher le pactole.

Récompenses encadrées. Lancé aux États-Unis et au Canada, le programme assure respecter l'anonymat des contributeurs. Les récompenses sont d'ailleurs très encadrées : elles relèvent de la "seule discrétion" de l'association qui se réserve "le droit de refuser le paiement d'une récompense ou d'annuler le programme de récompense à tout moment, sans préavis, pour n'importe quelle raison". Enfin, il existe une dernière condition qui peut annuler la récompense : si l'éditeur du logiciel porte plainte contre l'entreprise qui l'a piraté.