Comment la 5G pourrait améliorer la sécurité routière

  • A
  • A
Comment la 5G pourrait améliorer la sécurité routière
@ © Car2Car Communication Consortium
Partagez sur :

INNOVATION - D'ici 2020, cette norme de connexion Internet mobile ultra-rapide permettra de surfer plus rapidement. Et pourquoi pas de réduire les accidents de la route.

À l'occasion du salon Mobile World Congress (MWC), qui se déroule depuis lundi à Barcelone, les constructeurs ont surtout levé le voile sur des smartphones ou des montres connectées. Mais pour profiter de toutes les fonctionnalités de ces appareils ultra-connectés, mieux vaut capter un réseau Internet à très haut débit. La 5G, norme de réseau mobile qui devrait être lancée dans les années à venir, va offrir de nombreux usages et pourrait notamment permettre d'améliorer la sécurité routière. Explications.

C'est quoi la 5G ? Après la 2G (parfois appelée Edge), la 3G et la 4G, la cinquième génération de norme Internet mobile s'appellera 5G. L'idée est toujours la même : proposer une vitesse de connexion sur son smartphone toujours plus rapide. En l'occurrence, avec la 5G, télécharger un film en haute définition, en entier sur son smartphone, ne prendra pas plus de cinq secondes. Soit jusqu'à trente fois plus vite que les débits 4G actuels.

Pourquoi les constructeurs auto s'y intéressent. Outre le téléchargement rapide, de nombreux usages se profilent pour la 5G, dont certains concernent l'automobile. Par exemple, sur autoroute, si une voiture freine brusquement, elle pourra envoyer un message en quelques millisecondes aux voitures qui la suivent. Celles-ci recevront l'information et freineront automatiquement, empêchant ainsi un carambolage.

"Éviter des situations à risque". Autre situation qui pourrait se profiler avec l'arrivée de la 5G : "En ville, à un croisement, si la visibilité est masquée par un bâtiment, un véhicule qui vient de tourner à droite et a constaté une plaque de verglas plus en aval sur la route pourra envoyer l'information à la voiture suivante", imagine Yves Bellego, responsable de la stratégie réseau chez Orange. "Ça permet d'anticiper des situations à risque, et augmenter la sécurité, même quand la visibilité n'est pas très bonne pour le conducteur", analyse pour Europe 1 le dirigeant de l'opérateur tricolore.

C'est pour bientôt ? Les applications de la 5G sont infinies et dans tous les domaines, du mobilier urbain à la santé connectée. Autant d'usages qui devraient se démocratiser d'ici 2020. Mais encore faudra-t-il s'équiper d'un appareil (smartphone, tablette ou ordinateur) compatible avec la 5G.

>> LIRE AUSSI - La 5G, c'est (presque) pour demain

>> LIRE AUSSI - Sécurité routière : les oreillettes vont être interdites au volant

>> LIRE AUSSI - La voiture connectée, une réelle révolution