Musée d'Orsay : la photo autorisée grâce à Fleur Pellerin

  • A
  • A
Musée d'Orsay : la photo autorisée grâce à Fleur Pellerin
@ MARTIN BUREAU / POOL / AFP
Partagez sur :

RÉTROPÉDALAGE - Après une photo prise avec son smartphone, le musée parisien a décidé de rétablir cette pratique populaire.

C'est ce qu'on pourrait appeler familièrement une boulette. La ministre de la Culture Fleur Pellerin, en visite lundi soir au musée d'Orsay, a photographié puis publié sur Instagram un cliché d'un tableau de Pierre Bonnard. Sauf que le musée parisien est l'un des derniers à encore bannir cette pratique, ce que les internautes se sont empressés de critiquer, fustigeant le traitement de faveur accordé à l'ex-secrétaire d'État au Numérique. En conséquence, le musée parisien a décidé de lever l'interdiction de photographier ses oeuvres. Sous conditions bien sûr.

Un "privilège interdit au peuple". La ministre de la Culture ne pensait probablement pas soulever un tel vent de réactions avec son cliché de Pierre Bonnard intitulé "Jeux d'eau" (1906-1910). Quelques minutes après la publication sur Instagram et sur Twitter de cette photo, de nombreuses critiques sont apparues, lui reprochant notamment de bénéficier de "privilèges" là où on "interdit au peuple" de prendre les oeuvres d'art du musée d'Orsay. Conséquence directe : ledit musée s'est empressé d'envoyer un communiqué dans lequel il levait l'interdiction en vigueur.





#bonnard au Musée d'Orsay



Une photo publiée par Fleur Pellerin (@fleurpellerin) le 

Comment Fleur Pellerin s'est défendue. La ministre n'a ni plaidé coupable, ni feint l'ignorance. En réponse à ces critiques, Fleur Pellerin a argué vouloir appliquer "la charte 'Tous photographes' du ministère de la Culture", joignant un lien vers le texte en question, mis en place en juillet 2014. Il y est mentionné les différentes règles du "savoir visiter et du partage de la culture à l'heure du numérique", reconnaissant que "l'interdiction de la photographie génère souvent des sentiments d'incompréhension et de frustration". Le tout accompagné d'une vidéo expliquant les grandes lignes de cette charte :



Tous photographes! Charte de l'usage de la...par culture-gouv

Que dit la loi ? Jusqu'en 2009, il était interdit de prendre des photos d'oeuvres d'art dans les musées, afin de protéger le droit des auteurs d'une part, et pour assurer la sauvegarde des oeuvres d'autre part. Mais cette interdiction a été levée en 2009 dans la grande majorité des musées. Certains établissements, dont le musée d'Orsay et celui de l'Orangerie, ont cependant décidé de rester sur leur position, bannissant les clichés de leurs oeuvres. Les deux musées ont donc abandonné l'interdiction à leur tour lundi, mais certaines conditions entoures la capture photo des tableaux et autres pièces d'art. Il est ainsi interdit d'utiliser le flash de son appareil, un trépied ou encore les perches à selfie, ces bâtons métalliques qui permettent de se prendre en photo en plan large.

À l'opposée, le musée Art In Island à Manille incite les visiteurs à se prendre en photo au coeur des oeuvres : cette vaste collection de fresques en 3D et trompe-l'oeil mettent en effet le visiteur à l'honneur, comme le montre par exemple le cliché ci-dessous. Une prochaine destination pour la ministre de la Culture ?

19.03 1280x640 Art In Island

© LaRéclame.fr