Ces SMS qui font planter les Google Nexus

  • A
  • A
Ces SMS qui font planter les Google Nexus
Partagez sur :

LA FAILLE - Les derniers smartphones de Google sont menacés par une faille informatique.

L'INFO. Les derniers smartphones de Google font partie des meilleurs appareils mobiles du marché, mais ils seraient également les plus vulnérables de la gamme Android. Une faille informatique passant par un type bien particulier de SMS permettrait de rendre totalement inutilisables les Nexus, la gamme maison du géant américain. Dévoilée vendredi dernier, cette vulnérabilité est-elle réellement inquiétante ?. Explications.

Comment c'est possible ? Bogdan Alecu, chercheur en sécurité qui a trouvé la faille, a expliqué qu'il suffisait d'envoyer plusieurs "SMS flash" sur un smartphone Nexus (Galaxy Nexus, Nexus 4 ou Nexus 5) pour les bloquer. Ce type de SMS reste est assez répandu : il s'agit de messages s'affichant directement sur l'écran de l'appareil sous la forme d'une fenêtre pop-up. Au contraire des SMS classiques, les SMS Flash ne peuvent être enregistrés dans la mémoire du téléphone et l'utilisateur doit le valider ou le rejeter lorsque celui-ci apparait sur l'écran de son smartphone.

C'est dangereux ? Si l'utilisateur d'un smartphone ne ferme pas rapidement les fenêtres lors de la réception d'une série de SMS Flash sur un Nexus, le smartphone plante et redémarre automatiquement. Tout semble revenu à la normale une fois l'appareil rallumé mais il n'en est rien : il sera impossible de passer un appel ou d'envoyer un message texte. Et comme les smartphones de Google ne disposent d'aucune alerte par son ou par vibration lorsqu'arrivent de tels messages, une telle mésaventure est tout à fait envisageable.

Comment y remédier ? En cas de panne de ce type, la parade est assez simple : il suffit de redémarrer le smartphone pour que tout refonctionne normalement. Une faille confirmée par Google : "nous le (Bogdan Alecu, le chercheur qui a trouvé le problème, Ndlr) remercions d'avoir soulevé ce problème et nous sommes en train de l'analyser", a confié le géant américain interrogé par PC World. D'après Bogdan Alecu, le problème ne concernerait pas les autres modèles de smartphones sous Android.

sur le même sujet

Une faille de sécurité dans Google Chrome

Hoox, un smartphone Android 100% sécurisé ?

iOS 7 : un bug sur les SMS de l'iPhone

Cybercriminalité : 4 smartphones sur 10 visés

Mobiles : 750 millions de cartes SIM menacées ?