Ces sièges connectés qui vont changer notre quotidien

  • A
  • A
Ces sièges connectés qui vont changer notre quotidien
@ Plessey
Partagez sur :

GADGET - Les objets les plus inattendus deviennent intelligents. Dernier exemple en date : les sièges, aussi bien dans votre voiture, qu’à votre bureau.

On le savait : la maison et la voiture deviennent connectées. Mais la révolution des objets connectés ne s’arrête pas là : les montres, les frigos et même les sièges se mettent en réseau pour améliorer votre quotidien. Grâce à des capteurs dissimulés dans les dossiers, les assises et même les accoudoirs, votre fauteuil se transforme en véritable assistant, prêt à vous sauver la vie.

>> A VOIR AUSSI - L'éco et vous : Les objets connectés

En voiture, le siège lit en vous. La fatigue est l’un des premiers facteurs d’accident sur la route. En effet, les conducteurs ont parfois tendance à surestimer leurs capacités à faire des kilomètres. Des chercheurs britanniques ont donc décidé d’intégrer des capteurs électroniques dans le tissu du siège conducteur. Ainsi, le fauteuil mesure vos signaux cardiaques et en cas de baisse de vigilance, un alerte vous sera envoyé. Par exemple, un bruit ou une modification de régulateur de vitesse… ces données pourraient même être envoyées à un centre de contrôle à distance qui apportera la réponse la mieux adaptée à la situation. ENCORE A L’ETUDE.

Capteur inserré dans le tissu

© Nottingham Trent University


>> A LIRE AUSSI - La police attend beaucoup des objets connectés

A la maison, il surveille votre santé. Assurer le maintien à domicile d’une personne âgée en améliorant son suivi de santé en temps réel est simple comme rester assis. Un organisme allemand a mis au point un siège doté de capteurs et de systèmes qui mesurent les principales fonctions corporelles de la personne - poids, rythme cardiaque, saturation en oxygène dans le sang, etc.- et aide à adopter les bonnes postures. L’intérêt ? Les données collectées peuvent être consultées par la personne directement sur la télé ou tout autre écran et sont transmises en temps-réel via un serveur au corps médical. Celui-ci peut donc suivre au plus près la santé de ceux qui sont éloignés. Et pour les plus sportifs, le siège se transforme même en rameur. ENCORE A L’ETUDE.

Fauteuil connecté pour personnes âgées

© Fraunhofer IIS


>> A LIRE AUSSI - Les Français champions des accessoires ...

En entreprise, le siège optimise l’espace. Les mètres carrés coûtent cher, particulièrement à Paris. Des Français ont donc créé Senseative, des boîtiers à placer sous les sièges de bureau ou dans les dossiers. Une fois vos sièges connectés, des capteurs envoient des données à un central qui fournit une cartographie en temps réel des bureaux, accessibles par tous les employés sur Internet. Fini les travailleurs qui errent dans l’open-space à la recherche d’un poste libre ou les attentes devant une salle de réunion supposément disponible : l’occupation de l’espace est optimisé de 10% à 30%, selon les créateurs. DEJA DISPONIBLE.

Et ce ne sont pas économies de bouts de chandelle : les créateurs de Senseative estiment que l’immobilier est la deuxième dépense des entreprises et qu’en Ile-de-France, un poste de travail n’est occupé que 45 % du temps durant les horaires de bureau classiques. Des millions d’euros peuvent donc être économisés.  

En avion, le confort avant tout. Pas de fracture numérique dans les avions ! Un concepteur allemand, Jan Meissner, a pensé un siège connecté pour les classes économiques des Airbus A380. Outre un confort accru, le siège est doté d’une importante connectique et propose des jeux qui vous feront bouger de manière à compenser l’inertie que chacun subit dans un vol long-courrier. Et pas besoin de chercher pendant des heures afin de trouver son siège, votre nom apparaît à l’écran. Summum pour les voyages en famille, les écrans peuvent se combiner afin de voir un film en couple, sur un grand écran. PROJET ARTISTIQUE.