Ce qu’il manque encore à l’iPhone 6

  • A
  • A
Ce qu’il manque encore à l’iPhone 6
@ MAXPPP
Partagez sur :

IMPARFAIT - Le dernier smartphone d’Apple, décliné en deux formats, reste, sur certains points, à la traîne par rapport à de nombreux concurrents.

L’INFO. Malgré un show de presque deux heures et de nombreuses fonctionnalités innovantes, Apple n’a pas contenté tous ses fans, mardi lors de la présentation de l’iPhone 6. Si l’écran est passé à la taille supérieure (4,7 et 5,5 pouces pour la version “Plus”), plusieurs caractéristiques manquent à l’appel. Résistance à l’eau, chargeur universel et à induction, personnalisation de l’interface… Autant de fonctionnalités pourtant revendiquées par la concurrence. Tour d’horizon de ce que l’iPhone 6 ne fait pas (encore).

>> LIRE AUSSI - EN IMAGES - L'Apple Watch et l'iPhone 6 enfin dévoilés

>> La résistance à l’eau et aux chocs. L’iPhone 5s était fragile ? Avec ses écrans 4,7 et 5,5 pouces (12 et 14 centimètres), les deux modèles d’iPhone 6 seront encore plus sujets aux écrans cassés et autres chutes impromptues dans la cuvette des toilettes. Un problème déjà résolu par la concurrence : Sony avait doté son Xperia Z de l’étanchéité et de la résistance à la poussière, dès janvier 2013. Une caractéristique reprise par Samsung pour son dernier modèle phare, le Galaxy S5.

Les smartphones qui font mieux : Sony Xperia Z3 et Samsung Galaxy S5.

10.09 1280x640 Sony Xperia Z3

>> Un chargeur universel. “T’as pas un chargeur d’iPhone à me prêter ?” : peut-être l’une des phrases les plus entendues dans les bureaux du monde entier. Car Apple est le seul constructeur à ne pas s’être aligné sur les recommandations européennnes pour une prise de recharge universelle, quand tous les Samsung, Sony, HTC, Asus, LG et autres constructeurs se sont mis à la page. Un chargeur universel, cela permettrait de ne plus se soucier de la marque de son smartphone au moment de le recharger et cela permettrait dans le même temps de réduire les quantités de déchets électroniques dans le monde. Ce qui serait un plus pour une marque comme Apple qui se veut “eco-friendly”.

Les smartphones qui font mieux : toutes les autres marques du marché.

10.09 1280x640 Chargeur universel

© REUTERS

>> La personnalisation de l’interface. Sur l’iPhone, on peut déplacer ses icônes d’applications, les regrouper au sein de dossiers, mais c’est tout. Impossible par exemple d’agrandir le logo d’une application qu’on utiliserait plus souvent ou encore d’afficher en grand les derniers e-mails reçus, sans avoir à lancer l’application dédiée. C’est pourtant le cas depuis plusieurs mois sur Android, l’interface mobile de Google. Personnaliser son iPhone est une requête de longue date de la part des utilisateurs des produits de la marque. Mais Apple n’a pas voulu, une fois de plus, les écouter.

Le smartphone qui fait mieux : Google Nexus 5.

10.09 1280x640 Nexus 5

>> La recharge sans fil. Cela peut paraître un gadget, mais c’est en réalité une fonctionnalité bien pratique au quotidien. Quand il faut recharger son smartphone tous les jours, voire même plusieurs fois par jours pour les utilisateurs intensifs, devoir retrouver son câble, le brancher et devoir le laisser “attaché” à un fil ressemble parfois à une gageure. Nokia l’a compris en premier et propose, sur de nombreux modèles de sa gamme Lumia (sous Windows Phone) des accessoires pour recharger son smartphone sans fil. Il suffit de poser son Nokia sur une surface dédiée (coussin ou bien support plat) qui, reliée à un chargeur et combiné à la technologie directement intégrée sous la coque du smartphone, recharge sa batterie.

Le smartphone qui fait mieux : Nokia Lumia 930

>> LIRE AUSSI - Faut-il craquer pour l’iPhone 6 ?

10.09 1280x640 Nokia Lumia 1510

>> Des sessions d’utilisateurs. Partager un smartphone, avec son conjoint, avec un ami ou encore avec ses enfants, est bien pratique. Mais pour respecter une certaine compartimentation des usages, l’idéal est la possibilité de créer des sessions d’utilisateurs, comme sur un ordinateur. Chaque session pourra être personnalisée, les applications gérées indépendamment et un contrôle parental est même disponible sur certaines interfaces. Mais Apple ne propose rien de tout cela, et c’est bien regrettable.

Les smartphones qui font mieux : toute la gamme de smartphones Android, Windows Phone, ainsi que les BlackBerry dernière génération.