Catastrophes naturelles : Twitter et Google veulent nous informer

  • A
  • A
Catastrophes naturelles : Twitter et Google veulent nous informer
Partagez sur :

SERVICES SOCIAUX - Les deux géants du Web ont passé un partenariat visant à mieux informer les internautes lors de tremblements de terre ou autres catastrophes.

L’INFO. Les deux géants du Web Google et Twitter ont annoncé jeudi un partenariat afin de mieux informer les internautes en cas de catastrophes naturelles. La page Google dédiée aux alertes publiques pour ce type d’événements va désormais intégrer les tweets localisés autour des lieux affectés par des catastrophes naturelles. Les messages des abonnés de Twitter (241 millions d’utilisateurs actifs au dernier recensement) permettront au service du moteur d’informer en temps réel les habitants concernés. Une fonctionnalité pour l’instant réservée aux pays anglophones.

Écoles fermées et évacuations d’urgence. “Beaucoup de personnes situées en première ligne lors de catastrophes naturelles partagent des informations de premier rang grâce aux réseaux sociaux. Nous voulons rendre ces informations plus faciles à trouver et accessibles auprès des sites officiels”, explique Google dans son message partagé sur Google+.  Écoles fermées, évacuations d’urgence et photos des lieux touchés par une crise naturelle seront ainsi détectés sur Twitter à partir d’aujourd’hui. Google dit travailler pour étendre son dispositif à d’autres pays et pourrait également ouvrir son système d’alerte à d’autres réseaux sociaux, sans toutefois préciser lesquels.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

Google+, Facebook, Twitter : les bons réflexes pour se protéger

Deux millions de mots de passe volés retrouvés

Attention : un Facebook peut en cacher un autre

Qui est le roi des réseaux sociaux ?