Call of Duty revient en mode "Ghosts"

  • A
  • A
Call of Duty revient en mode "Ghosts"
@ ACTIVISION
Partagez sur :

JEUX VIDÉO - Le blockbuster du jeu de tir revient avec un nouvel épisode. Europe1.fr l'a testé avant sa sortie, mardi.

L’une des jeux les plus attendus de l’année. Les fans ont déjà coché la date de sortie, le 5 novembre. Avec Fifa 14 et GTA V, Call of Duty Ghosts est l’un des jeux vidéos les plus attendus de l’année. Si vous en doutiez encore, sachez que la dernière édition s’était écoulée à plus de 11 millions d’exemplaires en une semaine seulement.

03.10.Call.of.Duty4.ACTIVISION.930.620

© ACTIVISION

A l’occasion du passage à Paris de l’équipe ayant conçu le jeu, Europe1.fr a eu la chance de pouvoir tester ce qui est probablement le jeu de guerre en vision subjective (FPS) le plus abouti du moment. Pour vous aidez à patienter, Europe1.fr vous détaille toutes les nouveautés de ce nouveau Call of Duty (CoD).

Un mode solo à la sauce salsa. Oubliez les intrigues pour déjouer un complot terroriste. Avec Call of Duty Ghosts, Activision met le cap sur une guerre plus traditionnelle, bien que totalement imaginaire. Le mode scénario débute par une virée dans l’espace pour réparer ODIN, un satellite qui sert de bouclier anti-missile aux Etats-Unis. Sauf que cette installation aérospatiale est prise d’assaut par de mystérieux soldats qui retournent cette arme high-tech contre les Américains.

Résultat, les principales villes du pays sont détruites et l’Etat fédéral américain totalement désorganisé, permettant à la Fédération, une coalition venue d’Amérique du Sud, d’envahir les Etats-Unis. Vous voilà donc embarqué au sein de l’équipe Ghosts, une troupe d’élite secrète, pour tenter de sauver le pays et empêcher l’invasion en cours.

Un mode multijoueurs revu et corrigé. Si le mode scénario est prometteur et déjà visuellement très réussi, les faits sont là : les aficionados de CoD passent la majorité de leur temps en réseau. Activision l’a bien compris et a consacré la majeure partie de sa présentation au mode multijoueurs. C’est donc surtout de ce côté là qu’il faut aller chercher des nouveautés. Mais en guise de préambule, soyons clair, CoD reste fidèle à lui-même : il s’agit toujours de massacrer l’équipe ennemie, si possible en travaillant en équipe. Même si me gameplay n'a pas été modifié, de nombreuses retouches ont été apportées, en voici les principales.

03.10.Call.of.Duty1.ACTIVISION.930.620

© ACTIVISION

QUOI DE NEUF, SOLDAT ?

• Une personnalisation plus poussée. Jusqu’à présent, le joueur ne pouvait personnaliser que son arme. Désormais, CoD permet de choisir le look complet de son personnage. Vous avez le choix entre plusieurs type de visages, de tenues, de motifs de camouflage, etc. Et, grande nouveauté, il est aussi possible de choisir une femme pour combattre. Activision promet au total 20.000 combinaisons possibles.

Des environnements changeants. A force d’accumuler les heures de jeu en multijoueurs, les gamers compulsifs connaissent par cœur les "map" proposées gratuitement par le jeu. Et s’ils refusent de payer pour les extensions, ils peuvent avoir l’impression de tourner en rond. Pour y remédier, le nouveau CoD propose désormais des cartes dynamiques : en clair, une partie du décor peut être détruite ou modifiée, proposant ainsi un espace de jeu entièrement renouvelé.

03.10.Call.of.Duty3.ACTIVISION.930.620

© ACTIVISION

Un jeu qui a du chien. Parmi les nouveautés de cet opus, le "guard dog" devrait remporter un grand succès. Il s’agit d’un bonus débloqué après plusieurs meurtres. Vous bénéficiez alors d’un compagnon, un chien qui vous suit et attaque tout ennemi dans les environs. Et si vous avez le malheur d’être tué… il fonce vers votre meurtrier pour vous venger.

De nouveaux modes de jeu. L’édition Ghosts propose bien évidement de nouveaux modes de jeu en réseau, au nombre de sept, mais le mode Crank a particulièrement attiré notre attention, probablement inspiré du film du même nom (Hypertension en français, avec Jason Statham). Le principe est très simple : dès que vous tuez quelqu’un, vous devez faire une nouvelle victime dans les secondes qui suivent, faute de quoi... vous explosez.

Du multijoueurs... avec l’intelligence artificielle. Vous souhaitez affronter un ami en réseau, mais vous n’êtes que deux ? Pas grave, il est désormais possible de jouer avec neuf autres joueurs dans chaque équipe… mais contrôlés par l’intelligence artificielle. Pratique pour rester en petit comité ou débuter en douceur sans se faire pulvériser par les spécialistes du genre.

03.10.Call.of.Duty5.ACTIVISION.168.300

© ACTIVISION

Un nouveau moteur graphique. Lorsqu’il s’est lancé dans ce nouvel opus de la saga CoD, le groupe Activision avait déjà reçu des informations sur la future PS4 et X Box One. Ses développeurs ont donc entièrement revu leur moteur graphique pour la nouvelle génération de console. Et il a été repris pour les jeux sur PS3 et X Box 360. Résultat, le rendu visuel est plus détaillé et soigné et surtout bien plus fluide. Mais ne vous attendez pas pour autant à une révolution visuelle.

Un son bien plus réaliste. Autre nouveauté, acoustique cette fois-ci : les concepteurs du jeu ont entièrement revu la gestion sonore. Là où dans les précédentes éditions un tir de Kalachnikov faisait le même bruit qu’on soit à côté du tireur ou à plus de 200 mètres, l’effet sonore est désormais modifié selon votre emplacement et celui des autres joueurs. Le résultat est clairement plus réaliste.

Rester dangereux en mouvement. C’est peut-être un détail pour vous, mais cela va faire une grosse différence pour les fans du mode multi : Activision a amélioré le franchissement des obstacles et les glissades, désormais plus rapides et qui ne sont plus synonyme de mort certaine.