Brevets : pourquoi Samsung doit (encore) payer Apple

  • A
  • A
Brevets : pourquoi Samsung doit (encore) payer Apple
@ REUTERS
Partagez sur :

Le géant coréen doit 290 millions de dollars à son meilleur ennemi pour avoir copié l'iPhone.

L'INFO. La décision est tombée jeudi : Samsung a été condamné à verser 290 millions de dollars (environ 215 millions d'euros) de dommages et intérêt dans son procès qui l'opposait à Apple, aux États-Unis. Un somme qui s'ajoute aux 540 millions d'euros que le géant coréen avait déjà dû payer en 2012 en raison de plusieurs violations de brevets. Europe1.fr revient sur cette affaire.

Pourquoi un procès ? À l'origine, Apple accusait Samsung de violer des brevets concernant son smartphone maison, l'iPhone. Pour la firme californienne, le désormais numéro un mondial de la téléphonie mobile la copiait, notamment dans le design, les fonctionnalités photo ou encore le zoom sur l'écran tactile.

02.07 930x620 Apple Samsung Smartphone

© REUTERS

Pourquoi deux amendes ? Apple avait déjà remporté une première victoire d'envergure en août 2012 : un juge avait contraint Samsung à lui verser pas moins de 540 millions d'euros pour le viol de six brevets technologiques. Entre temps, Samsung avait fait appel et avait ajouté des appareils à sa contre-plainte pour tenter de se défendre. Mais c'est bien la marque à la pomme la grande gagnante de ce face à face, en empochant au total près de 750 millions d'euros. Apple assure néanmoins que le montant lui importe peu : "Cela a toujours été davantage une affaire de brevets que d'argent", a affirmé un porte-parole de la marque à la pomme jeudi.

Qu'est-ce qui a penché en faveur d'Apple ? Pour les jurés, huit femmes et deux hommes réunis durant une semaine, dont trois jours de délibération, Samsung a manqué d'arguments convaincants : "Samsung aurait dû apporter un peu plus de preuves pour soutenir son cas", a expliqué jeudi une jurée. Une décision qui fâche le Coréen, qui l'estime "basée en grande partie sur un brevet que l'office américain des brevets a récemment jugé invalide", selon une porte-parole de la marque.

18.11 930x400 Coin Carte Technologie iPhone

Et maintenant ? Les deux géants de la téléphonie mobile ne sont pas près d'arrêter leurs affrontements juridiques : "ce n'est que le début, ils vont continuer de se poursuivre l'un l'autre pendant un moment", estime Rob Enderle, spécialiste du secteur technologique. "Dans l'ensemble, Apple semble gagner plus dans ces batailles que Samsung, les tribunaux tendant à valider le fait qu'il est copié par le Coréen mais aussi par Google, dont le sud-coréen utilise les logiciels", prédit l'analyste. Avant de conclure fatalement : "Samsung et Google copient mais même avec ces jugements, c'est toujours plutôt lucratif pour eux".

sur le même sujet

BREVETS - La guerre des brevets technologiques est relancée

USA - Quand la Maison-Blanche sauve Apple

FACT-CHECKING - La France est-elle le pays qui dépose le plus de brevets au monde ?

ENTENTE CORDIALE - Apple et Google ont-ils fait ami-ami ?