Bouygues prévoit 300 millions d'euros d'économies

  • A
  • A
Bouygues prévoit 300 millions d'euros d'économies
Photo d'illustration.
Partagez sur :

EMPLOI - Ce plan de refonte pourrait avoir des "conséquences sociales", a averti un membre de la direction.

Bouygues a indiqué jeudi qu'il prévoyait un plan de refonte de sa filiale télécoms après l'échec de son mariage avec SFR, avec notamment un nouvel objectif d'économie de 300 millions d'euros par an à partir de 2016. Ce projet de refonte de Bouygues Telecom "pas encore abouti" pourrait avoir "des conséquences sociales", a déclaré le directeur financier de l'opérateur, Eric Haentjens, lors d'une conférence téléphonique, sans toutefois préciser combien de postes pourraient être touchés. 

2.000 suppressions de poste ? Un Comité central d'établissement (CCE) était en cours jeudi après-midi au siège à Issy-les-Moulineaux, près de Paris, avec pour simple ordre du jour des "informations générales". Mais les organisations syndicales du groupe ont dès lundi fait part de leurs craintes qu'entre 1.500 et 2.000 postes soient supprimés chez Bouygues Telecom. Un tel plan social représenterait de 16% à 23% des effectifs de Bouygues Telecom, qui emploie 9.000 salariés. Bouygues Telecom a lancé en début d'année toutes ses forces dans la bataille pour convaincre Vivendi de lui vendre sa filiale télécoms SFR, dans le but de créer un nouvel opérateur avec de solides bases tant dans le portable, avec la 4G, que dans le fixe, avec la fibre optique.

"Tous les scénarios sur la table". Bouygues Telecom a encore vu son chiffre d'affaires chuter de 5% au premier trimestre 2014, à 1,08 milliard d'euros, et a essuyé sur la période une perte opérationnelle courante de 19 millions d'euros, a-t-il annoncé jeudi. Le résultat net passe lui de 15 millions à 100 millions d'euros grâce aux 200 millions d'euros reçus en règlement de litiges au premier trimestre, des revenus non récurrents. Interrogé sur les rumeurs évoquées dans la presse d'un rachat par Orange, premier opérateur français, le directeur financier de Bouygues Philippe Marien, a affirmé que Bouygues restait "attentif aux évolutions du secteur", et que "tous les scénarios étaient sur la table".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

RADIOGRAPHIE - Pourquoi Bouygues patine

TÉLÉPHONIE MOBILE - Free négocie l'achat de Bouygues Telecom

CONSO - SFR-Numericable : ce qui va changer pour vous

CONSO - Avec Free, les Français ont économisé 7 milliards