Applications Apple : tout pour l'iPhone 5

  • A
  • A
Applications Apple : tout pour l'iPhone 5
Partagez sur :

Seules les applications compatibles avec le dernier smartphone seront bientôt prises en compte par l'App Store.

Ultimatum. Les développeurs d'applications pour iPhone ont jusqu'au 1er mai pour se plier le cahier des charges d'Apple. Passée cette date, chaque nouvelle application (ou mise à jour d'une application) iPhone devra être compatible avec le dernier smartphone de la marque à la pomme, sans quoi elle ne sera plus accessible sur la boutique App Store. Explications.

Une question de sécurité. Chaque iPhone possède un identifiant propre, nommé UDID (Unique Device Identifier). Problème : certaines applications récupèrent frauduleusement cet identifiant à des fins commerciales, pour élaborer des statistiques ou bien pour effectuer du ciblage publicitaire. Pire, des hackers ont mis la main sur un grand nombre d'UDID en septembre 2012, fort heureusement sans conséquence pour les utilisateurs. Apple a donc décidé de supprimer cet identifiant avec l'iPhone 5 (sorti en septembre), mais de nombreux exemplaires des modèles précédents (3G, 3GS, 4 ou 4S) restent en circulation. En imposant comme norme l'iPhone 5, la firme californienne entend éradiquer définitivement cette menace.

La mission des développeurs. Lorsqu'un développeur conçoit une application pour smartphone, il prend en considération la taille de l'écran pour optimiser ce qui va s'afficher. Avec l'arrivée de l'iPhone 5, en septembre dernier, de nombreuses applications ont été mises à jour pour s'adapter à son écran plus grand. Mais il reste encore un grand nombre d'applications qui sont restées au format précédent. Avec cette date butoir du 1er mai, Apple entend inciter les développeurs à mettre à jour plus rapidement leurs applications.

Qu'est-ce que ça va changer pour vous ? Pour l'utilisateur, les conséquences sont doubles. Après le 1er mai, il faudra obligatoirement posséder une version du système d'exploitation de l'iPhone supérieure à 4.2. Ce qui signifie aussi que l'iPhone 3G (ainsi que la deuxième génération d'iPod Touch) ne sera plus compatible avec les nouvelles applications à compter de cette date. De quoi permettre à Apple d'inciter ses adeptes à renouveler leur appareil.

> Apple : iPhone 5S et iPad 5 le 29 juin ?