Apple planche sur une batterie "intelligente"

  • A
  • A
Apple planche sur une batterie "intelligente"
Malgré des améliorations de la batterie de l'iPhone 5, sorti en décembre 2012, Apple souhaite améliorer ce point pour un futur smartphone.@ REUTERS
Partagez sur :

Une batterie se basant sur les habitudes de l'utilisateur et son positionnement est en projet.

L'INFO. C'est le fléau de la génération actuelle de smartphones : ils intègrent des milliers de fonctionnalités mais leur batterie ne tient jamais vraiment la durée. Certains constructeurs misent sur la recharge solaire, d'autres comme Apple veulent adapter l'usage de l'iPhone aux différentes utilisations faite le long de la journée. C'est justement l'objet d'un nouveau brevet déposé jeudi et repéré par le site spécialisé Apple Insider. Explications.

Une batterie qui "apprend" au fur et à mesure. Pour la grande majorité des smartphones commercialisés, il faut désactiver des fonctionnalités, parfois majeures (WiFi, luminosité de l'écran, localisation) pour "prolonger" la durée de vie de la batterie. Apple, via cette invention déposée auprès de l'organisme en charge des brevets technologiques américains, espèrent adapter la consommation énergétique de l'iPhone à son utilisateur.

26.07 930x620 Brevet Apple Batterie

Comment ça marcherait ? Par exemple, après quelques jours d'utilisation, le smartphone enregistre les différents points de recharge : à la maison le soir, au bureau au milieu de la journée, etc. De plus, la localisation, qui permet de repérer géographiquement le smartphone (et son utilisateur) sur une carte, est mise à contribution au cours des déplacements - souvent récurrents - de son détenteur. En combinant ces deux aspects, la firme californienne serait capable de désactiver certaines fonctionnalités trop gourmandes selon l'heure et selon les lieux visités dans une journée. Avec pour conséquence de diminuer la consommation énergétique d'un futur iPhone.

C'est pour bientôt ? Comme souvent avec les brevets technologiques, impossible de savoir si ce type de batterie verra le jour. Mais le dépôt de la technique auprès de l'organisme en charge de la propriété industrielle montre qu'Apple compte s'attaquer à ce problème dans les mois à venir.