Apple et la Chine, une histoire de gros sous

  • A
  • A
Apple et la Chine, une histoire de gros sous
Tim Cook, PDG d'Apple, a fait le déplacement spécialement pour signer ce partenariat d'envergure avec l'opérateur numéro un en Chine.@ REUTERS
Partagez sur :

EN CHIFFRES - La marque à la pomme a - enfin - signé un partenariat avec le premier opérateur chinois. Un marché gigantesque.

Un accord tant attendu. Les échos d'un partenariat entre Apple et le premier opérateur mobile chinois remontent à de longs mois : c'est désormais officiel. Depuis vendredi, l'iPhone est commercialisé par China Mobile, leader du secteur au sein de l'ex-Empire du milieu. Un secteur de taille pour la firme californienne qui espère ainsi regagner des parts de marché mondial face à son concurrent Samsung. Europe1.fr revient sur cet accord en cinq chiffres clés.

763 millions. China Mobile est le premier opérateur téléphonique du pays et comptait fin 2013, selon les experts, 763 millions d'abonnés. Ce qui en fait également le premier opérateur mobile dans le monde, grâce notamment à son grand réseau de boutiques dans le pays : il compte 3.000 points de vente. Apple a déjà passé des partenariats avec China Telecom et China Unicom, numéro deux et trois dans le pays, qui comptabiliseraient à eux deux 270 millions de clients. Le partenariat avec China Mobile devrait donc faire exploser les ventes du smartphones "pommé".

17.01 930x620 Apple Chine

© REUTERS


450 millions. Le cabinet d'analyses IDC a estimé qu'au total, 450 millions de smartphones seront vendus en Chine en 2014, tous modèles et tous opérateurs confondus. Les chiffres de ventes mondiales d'iPhone 5s (et 5c) en 2013 n'ont pas encore été officialisés depuis son lancement en septembre dernier, mais la marque à la pomme avait annoncé avoir écoulé 9 millions d'exemplaires des ses deux derniers modèles en seulement trois jours.

17.01 930x620 Apple Chine

© REUTERS


1,4 million. En prévision du lancement du smartphone Apple dans ses boutiques, China Mobile a commandé 1,4 million d'iPhone 5s, a affirmé mercredi le Wall Street Journal. Sans confirmer ce chiffre, Tim Cook, PDG d'Apple, s'est déclaré "incroyablement optimiste" au sujet des ventes de son dernier smartphone en Chine. Et "ce n'est qu'un début" a même surenchéri le successeur de Steve Jobs.

642 euros. C'est le prix de l'iPhone vendu sans abonnement chez China Mobile. Mais l'opérateur compte surtout sur les abonnements avec engagements pour attirer les clients. Ainsi, l'iPhone 5s sera proposé gratuitement à condition de s'engager sur 24 mois, en souscrivant un forfait à 71 euros par mois. Selon le Bureau national des statistiques (BNS), le salaire annuel moyen s'est élevé à 28 752 yuans (3650 euros), soit 300 euros par mois en 2012. En France, l'iPhone 5s débute à 699 euros sans engagement.

17.01 930x620 Apple Chine

© REUTERS


18%. Apple mise gros sur ce partenariat avec China Mobile, la Chine étant déjà son deuxième plus gros marché après les États-Unis. Mais sa part de marché locale (3%) est très loin de celle de son meilleur ennemi : Samsung vend 18% des smartphones dans le pays et domine largement les ventes du pays. L'apport de China Mobile ne sera visible dans les résultats d'Apple qu'au second trimestre 2014, soit au mois d'avril. Mais nul doute qu'il devrait permettre à l'entreprise californienne de rebondir après des résultats financiers en demi-teinte.

sur le même sujet, sujet,

ÉCONOMIE - La Chine, marché doré pour l'iPhone

CHINE - Conditions de travail : Apple de nouveau critiqué

ACCIDENT - Une Chinoise meurt électrocutée par un iPhone 5

RÉTRO - Apple, Foxconn et le bourbier chinois