Apple et Google ont-ils fait ami-ami ?

  • A
  • A
Apple et Google ont-ils fait ami-ami ?
@ REUTERS
Partagez sur :

Les deux meilleurs ennemis se seraient accordés pour ne pas débaucher leurs salariés respectifs.

L'info. Les PDG des groupes Apple, Intel et Google, respectivement Tim Cook, Paul Otellini et Eric Schmidt, vont être convoqués devant la justice dans une affaire d'entente illégale. La juge californienne Lucy Koh, également en charge du procès sur les brevets entre Apple et Samsung, auditionnera les trois géants américains accusés de s'être mis d'accord pour ne pas débaucher leurs salariés respectifs. Eric Schmidt sera entendu le 21 février.

Un e-mail de Steve Jobs comme preuve. Plusieurs organisations et personnes non identifiées seraient à l'origine de la plainte. La juge possède un e-mail de Steve Jobs, patron d'Apple disparu en 2011, demandant à son homologue de chez Google de ne plus "récupérer" des employés de la marque à la pomme. Si depuis Tim Cook a pris les reines d'Apple, Lucy Koh estime qu'en tant que l'ancien directeur d'exploitation à l'époque de l'envoi de l'e-mail, il est "raisonnable" de penser qu'il était au courant.

Le procès pour novembre. Les plaignants ont demandé à la juge Koh de donner à leur plainte le statut de recours en nom collectif. Cela leur permettrait de représenter tous les salariés qui ont pu être concernés. En 2010, Apple, Google et Intel avaient déjà passé un accord à l'amiable avec les autorités fédérales dans une histoire similaire.

À LIRE AUSSI : Apple et Google au top de l'innovation en 2012