Apple confirme un piratage chinois d’iCloud

  • A
  • A
Apple confirme un piratage chinois d’iCloud
@ REUTERS
Partagez sur :

SÉCURITÉ - Tim Cook, patron de la marque américaine, a rencontré le Premier ministre chinois après des attaques visant le service de stockage en ligne.

Le patron d'Apple, Tim Cook, a rencontré mercredi le vice-Premier ministre chinois Ma Kai, quelques jours après une salve d'attaques visant le service de stockage en ligne iCloud venant de Chine. Un blog accuse la censure chinoise. Lundi soir, c'est pourtant Pékin qu'accusait le site Greatfire.org, blog de référence qui surveille la censure en ligne en Chine : il affirmait que "les autorités chinoises" avaient lancé des attaques contre l'iCloud, et relevait que cela coïncidait avec le lancement du nouvel iPhone dans le pays.

>> LIRE AUSSI - Stupeflix, cette start-up française qui a tapé dans l'œil d'Apple

La Chine, gros marché pour Apple. Si Tim Cook effectue des visites régulières en Chine, c’est parce qu’il s’agit d'un des plus gros marchés pour le géant américain de l'électronique, où l'iPhone 6 est commercialisé depuis la semaine dernière. Cet entretien intervient cependant quelques jours après une salve de cyberattaques visant le serveur d'iCloud, service de stockage en ligne d'Apple. "Nous sommes conscients d'attaques intermittentes d'un réseau organisé utilisant des certificats non sécurisés afin d'obtenir des informations sur les utilisateurs", avait reconnu le groupe, sans mentionner la Chine.

“Protection des données” et “coopération”. Le PDG de la firme américaine et le haut dirigeant ont échangé "leur point de vue sur la protection des données personnelles des utilisateurs" du groupe américain, a indiqué l'agence officielle Chine nouvelle. Ils ont également discuté "de la manière de renforcer (leur) coopération dans les domaines de l'information et de la communication", a poursuivi le média d'État sans plus de détails.

>> LIRE AUSSI - L'iPhone 6 pourra bien être vendu en Chine

Comment se prémunir de ces attaques ? Apple a livré ses conseils pour détecter un éventuel piratage de son compte iCloud. Pour cela, il faut guetter, dans la barre de navigation de son navigateur Internet (Safari, Chrome ou Firefox) le cadenas vert qui s’affiche. Si c’est le cas, cela signifie que le certificat de sécurité du service de stockage en ligne est bien activé : c’est sécurisé. Si ce n’est pas le cas, un message d’avertissement doit en théorie prévenir l’utilisateur. Il faut donc se montrer vigilant lors de la connexion au service iCloud, comme c’est le cas d’ailleurs pour tout autre service de données personnelles.