Amazon doit 200 millions d’euros au fisc

  • A
  • A
Amazon doit 200 millions d’euros au fisc
@ REUTERS
Partagez sur :

Après Google, c'est au tour d'Amazon d'être la cible du fisc français.

01.06 amazon 930620 REUTERS

© REUTERS

Après Google épinglé la semaine passée par le fisc, c’est au tour d’Amazon de se voir réclamer des d’impôts. Le groupe américain l’a déclaré lui-même, le fisc français demande au géant américain du Web 252 millions de dollars soit environ 198 millions d’euros d'arriérés d’impôts, d’intérêts et de pénalités liés à la déclaration, à l’étranger, de chiffre d’affaires réalisé en France.

Amazon a déjà annoncé qu’il contesterait, en justice s’il le faut, cette demande du fisc portant sur les exercices fiscaux de 2006 à 2010. “Nous sommes en désaccord avec l’évaluation présentée et nous avons l’intention de la contester vigoureusement”, explique la société dans un communiqué accompagnant ses résultats. 

Comme nombre de ses concurrents du secteur des technologies, Amazon fait converger le chiffre d’affaires réalisé dans certains pays, comme la France, vers une filiale du Luxembourg, où les impôts sur les sociétés sont bien plus intéressants.

À lire aussi : Quand les géants du Web préfèrent l’Irlande