4G : Orange lance la guerre des prix

  • A
  • A
4G : Orange lance la guerre des prix
@ REUTERS
Partagez sur :

TÉLÉPHONIE - L'opérateur a officialisé ses forfaits 4G. Et attaque la concurrence de front.

La 4G, c'est (enfin) parti. Décembre 2012 : le premier opérateur français, avec 37,3% de parts du marché mobile en 2012, avait présenté son plan pour le déploiement de la 4G. 4 avril 2013 : Orange lance ses premiers forfaits tandis que de nombreux terminaux sont déjà compatibles. La 4G, c'est cette nouvelle norme - de quatrième génération – qui permet de surfer sur Internet depuis son smartphone. Une option dont le prix débute à 1 euro, ce qui pourrait bien déstabiliser la concurrence.

> Téléphonie mobile : ça arrive, la 4G ?

Un euro en 2013, 10 euros en 2014. La stratégie d'Orange c'est de doubler la concurrence en tapant vite et fort. Pour cela, l'opérateur français vise les nouveaux clients avec une option 4G qui ne sera facturée qu'un euro par mois pour toute souscription d'un forfait faite avant la fin de l'année. En revanche dès 2014, la même option coûtera 10 euros par mois aux abonnés. Une promo qui vise donc à attirer les utilisateurs de la concurrence. En effet, chez Bouygues Telecom l'option 4G entraînera un surcoût de 5 euros mensuels, tandis que SFR a directement intégré le prix de la 4G à ses nouveaux forfaits (à partir de 29,99 euros par mois).

Où surfer en 4G ? Outre le prix, l'accessibilité est l'autre nerf de la guerre. Orange annonce 21 villes compatibles à l'été 2013. Pour le moment, 15 agglomérations (dont Marseille, Lyon, Nantes, Lille, Bordeaux, Nancy) permettent de surfer en 4G. Pour Paris, c'est le quartier d'Opéra qui a ouvert la voie. Désormais, les 1er, 2ème, 8ème et 9ème arrondissements de la capitale passent à la 4G mais il faudra attendre au moins la fin de l'année pour une couverture de toute la ville. À titre comparatif, SFR revendique 7 villes couvertes par son réseau 4G (Lyon, Villeurbanne, Montpellier, Puteaux, Courbevoie, Nanterre, Marseille) mais prévoit de couvrir tout Paris d'ici fin 2013. Enfin chez Bouygues Telecom, 8 villes profiteront de la 4G "dans quelques semaines", annonce le groupe numéro trois en France. Mais la capitale n'a pas encore été mentionnée.

Et Free Mobile dans tout ça ? C'est l'opérateur qui nous avait habitués aux coups d'éclat marketing. Cette fois, aucune offre n'a encore été présentée par le quatrième opérateur, qui commercialise actuellement deux forfaits à 2 et 19,99 euros par mois. Mais son patron Xavier Niel l'a affirmé : "Nous disposons de fréquences 4G et notre réseau est prêt". Aucun prix n'a pour le moment été avancé mais il n'est pas exclu que Free lance un nouveau pavé dans la mare de la téléphonie mobile en bradant l'option 4G sur son réseau.

> L'iPhone 5S compatible avec la 4G française ?