L'Apple Watch va-t-elle vraiment surprendre ?

  • A
  • A
L'Apple Watch va-t-elle vraiment surprendre ?
Partagez sur :

MONTRE CONNECTÉE - La marque américaine ouvre vendredi ses précommandes. Des questions se posent encore sur le dernier-né d'Apple. 

Le 24 avril, Apple commercialisera sa montre connectée, l'Apple Watch. En attendant, la marque américaine a ouvert vendredi ses précommandes pour son dernier-né, une étape obligatoire pour accrocher au poignet cette montre "intelligente". Un appareil à mi-chemin entre gadget et accessoire de mode qui, malgré sa présentation il y a plus de 6 mois, reste entouré d'un certain mystère. Europe 1 fait le point avec Stéphane Deschamps, fondateur du site spécialisé LesMobiles.com, sur les questions qui se posent encore au sujet de l'Apple Watch.

>> À quoi ça va vraiment servir ?

"Ça va servir à lire les SMS, à répondre aux appels reçus sur son téléphone, à écouter de la musique, etc. Mais attention : comme toutes les montres connectées, son utilisation est conditionnée au fait que votre téléphone doit être à proximité de l'Apple Watch. D'ailleurs, on pourrait plutôt parler de 'montre appairée' que de 'montre connectée'."

>> C'est vraiment innovant ?

"Pour moi, il n'y a rien de vraiment nouveau par rapport aux autres montres connectées en ce qui concerne les fonctionnalités principales. Sauf peut-être la présence d'un micro et d'un haut-parleur ce qui permet de passer des appels et d'en recevoir via sa montre : peu de montres concurrentes offrent cette possibilité. En revanche, c'est sur les applications qu'Apple va vraisemblablement se démarquer.

C'est pour cette raison que la marque l'a présentée il y a plusieurs mois : pour laisser les développeurs créer des applications dédiées innovantes et originales. Lors de la dernière présentation, on a notamment pu voir une application Uber, pour commander un taxi directement au poignet, ou encore Shazam, qui permet de détecter et reconnaître une musique puis d'afficher les infos sur l'écran de son Apple Watch. Mais d'autres applications innovantes devraient faire leur apparition dans les semaines à venir, j'en suis convaincu."

>> À qui s'adresse-t-elle ?

"Ca s'adresse d'abord à tous les possesseurs d'iPhone mais deux cibles se détachent. Les vrais geeks qui veulent rester connecter en permanence à leur iPhone, mais aussi ceux qui veulent se faire un "achat-plaisir", profiter de l'effet mode de la montre d'Apple. C'est un produit beau, noble et la notion de plaisir d'achat est une composante chez les consommateurs Apple. D'autant que ce n'est pas une montre mais 38 différentes si on prend en compte toutes les combinaisons possibles (taille d'écran, bracelet et matériaux utilisé, Ndlr). L'entreprise californienne arrive ainsi sur le marché avec une véritable gamme de montres alors que la concurrence propose une, voire, deux variantes au maximum. En résumé, la cible de l'Apple Watch est très large."

>> Faut-il craquer d'emblée ou attendre une deuxième version ?

"C'est la grande question. D'après moi, s'ils adoptent le même rythme de renouvellement (un nouveau modèle tous les ans, Ndlr), de nouvelles fonctionnalités devraient faire leur apparition sur la deuxième version. Mais c'était également le cas pour l'iPhone ou l'iPad et comme les utilisateurs Apple sont fidèles à la marque, cela ne devrait pas entraver son succès. Mais pour répondre à la question, oui, Apple devrait transformer l'essai dès cette première version, grâce notamment à leur puissant plan de communication."

>> LIRE AUSSI - L'Apple Watch, gadget ou vraie innovation ?

>> LIRE AUSSI - Ces cinq choses qui manquent encore à l'Apple Watch

>> LIRE AUSSI - Ces montres qui veulent faire de l'ombre à l'Apple Watch