Zouzou a cinq mois pour se mettre en règle

  • A
  • A
Zouzou a cinq mois pour se mettre en règle
La Cour a confirmé la culpabilité de la famille, condamnée en première instance à 300 euros d'amende.@ MAXPPP
Partagez sur :

La Cour a confirmé la culpabilité de la famille, condamnée en première instance à 300 euros d'amende.

13.05.Zouzou.930620

© MAXPPP

La Cour d'appel de Bordeaux a donné mardi jusqu'au 2 avril aux propriétaires d'un renardeau apprivoisé de la région de Bergerac, en Dordogne, pour se mettre en règle et obtenir les autorisations préfectorales nécessaires pour le garder. La Cour a confirmé la culpabilité de la famille, condamnée en première instance à 300 euros d'amende par le tribunal de Bergerac pour détention non autorisée d'un animal non domestique, mais elle a laissé à la famille Delanes, propriétaire de l'animal, un peu moins de cinq mois pour régulariser la situation du renard.

Sa propriétaire Anna-Paule, a déclaré avec émotion qu'elle était "super-contente" de cette décision, qui va dans le sens de ce qu'avait plaidé le 2 octobre l'avocat de la famille, le parquet général demandant pour sa part la confiscation du renardeau. "C'est ce qu'on avait demandé, a-t-elle ajouté, que la justice nous donne le temps d'obtenir les documents adéquats auprès de la préfecture" de Dordogne. "On va avoir le droit de monter ce dossier et de faire les choses dans la légalité", s'est-elle réjouie.

Zouzou, à l'époque un bébé renard, avait été trouvé il y a deux ans et demi près du cadavre de sa mère morte par Didier Delanes, le père de famille, qui l'avait ramené chez lui. L'animal s'était semble-t-il parfaitement habitué à sa situation domestique, et selon Anna-Paule, "il est toujours aussi affectueux et joueur".

.