Zoé Shepard : "on a voulu ma tête"

  • A
  • A
Zoé Shepard : "on a voulu ma tête"
@ MAXPPP
Partagez sur :

L’auteure de Absolument dé-bor-dée !, un pamphlet sur l’administration, a été sanctionnée.

"Je pensais avoir des problèmes", a reconnu Aurélie Boullet, alias Zoé Shepard, invitée mardi d’Europe 1. Mais cette jeune femme, haut fonctionnaire au conseil régional d'Aquitaine et auteure du pamphlet Absolument dé-bor-dée ! ou Le paradoxe du fonctionnaire, estime que les quatre mois d’exclusion dont elle a écopé ne sont pas justifiés.

"Je considère qu’aucune faute n’a été commise", a estimé la jeune femme âgée de 30 ans qui rappelle qu’elle a écrit un "essai romancé et publié sous pseudonyme". "Les personnages sont vraiment des personnages, ce ne sont pas des personnes, ce sont des caricatures", a-t-elle insisté assurant qu’aucun de ses collègues ne s’étaient vraiment "reconnus".

"J’ai été dénoncée"

"J’ai été dénoncée comme étant Zoé Shepard", a aussi rappelé Zoé Shepard pour qui certains dans son entourage professionnel ont "voulu ma tête" pour avoir écrit notamment "comment faire 35 heures en... un mois".

Aurélie Boullet a été sanctionnée "pour manquement à l'obligation de discrétion, manquement à l'obligation de réserve et comportement fautif à l'égard de sa hiérarchie". Elle ne touchera pas de salaire durant ses mois de suspension. Une décision qu'elle entend contester devant la justice administrative.

En attendant, la jeune femme a demandé à bénéficier d’une mesure de détachement, pour quitter temporairement l’administration. "Je ne pense pas que ce soit extrêmement agréable que je revienne" au conseil régional d'Aquitaine, a-t-elle reconnu. Son livre, sorti en mars, s’est déjà écoulé à près de 40.000 exemplaires.