Zahia : vers un non-lieu pour Ribéry et Benzema

  • A
  • A
Zahia : vers un non-lieu pour Ribéry et Benzema
Selon l'avocate de Franck Ribéry, les réquisition du parquet de Paris vont dans le sens d'un non-lieu en favuer de son client.@ REUTERS
Partagez sur :

Le parquet de Paris a estimé que les deux joueurs ne pouvaient pas savoir que Zahia était mineure.

L’affaire Zahia pourrait finalement bien se terminer pour Franck Ribéry et Karim Benzema. Les deux stars, mis en examen depuis juillet 2010 pour "sollicitation de prostituée mineure", ont appris que le parquet avait requis le 16 novembre un non-lieu à leur encontre. La décision finale appartient au juge d'instruction, qui n'est pas tenu par ces réquisitions. Le parquet estime en fait impossible de poursuivre les deux hommes car, selon son analyse, on ne peut démontrer qu'ils savaient que Zahia Dehar  était mineure au moment où ils l'ont rencontrée.

Star du Bayern Münich, Franck Ribéry, qui avait fait venir Zahia, alors âgée de 16 ans, pour fêter son anniversaire dans un grand hôtel de la capitale bavaroise en avril 2009, a reconnu les faits mais expliqué n'avoir pas eu conscience que la jeune fille était mineure. Cette déclaration est acceptée par le parquet, qui considère qu'on ne peut démontrer qu'il avait conscience de sa minorité. "Il est évidemment soulagé de la position du parquet de Paris", a déclaré son avocate, Sophie Bouttai, à Europe 1. "Il attend comme moi la décision définitive du juge d’instruction. Cela lui permettra enfin de tourner la page d’un moment difficile et douloureux de sa vie."

Le début du désamour pour Ribéry

Zahia avait par ailleurs assuré au juge d'instruction avoir eu une relation tarifée en mai 2008 avec Karim Benzema, alors joueur à Lyon, dans un grand hôtel parisien. Passé depuis au Real Madrid, Karim Benzema a toujours démenti et assure qu'il ne s'est rien passé. Le parquet précise dans son réquisitoire ne pas croire en sa version, "au vu du contexte", mais conclut tout de même au non-lieu pour les mêmes motifs que pour Franck Ribéry.       

Cette affaire avait éclaté en avril 2010, quelques mois avant la Coupe du monde en Afrique du Sud. Elle avait marqué pour Franck Ribéry le début du désamour avec le public français, qui en avait fait son chouchou depuis le Mondial 2006 en Allemagne. La grève du bus de Knysna avait fini de ternir l’image du joueur du Bayern Munich. Karim Benzema, qui n'était pas en Afrique du Sud et qui était célibataire au moment des faits, contrairement à Franck Ribéry, a lui beaucoup moins souffert de cette affaire.