Yvan Colonna reste en prison

  • A
  • A
Yvan Colonna reste en prison
@ Reuters
Partagez sur :

La Cour d'appel de Paris a rejeté vendredi la demande de remise en liberté d'Yvan Colonna.

La liberté, ce n'est pas pour tout de suite pour Yvan Colonna. Détenu depuis 2003, le berger corse a vu sa demande de remise en liberté rejetée par la Cour d'appel de Paris vendredi. Et ce, alors que sa condamnation à la réclusion à perpétuité, avec 22 ans de sûreté, pour l'assassinat du préfet Claude Erignac a été annulée par la Cour de cassation, pour un vice de procédure, le 30 juin.

Certains parlent de pressions :

Yvan Colonna restera donc en prison dans l'attente de son troisième procès, qui doit se tenir à partir du 2 mai 2011 pour l'assassinat du préfet Claude Erignac, tué de trois balles dans la nuque le 6 février 1998 à Ajaccio. Ses avocats proposaient qu'il sorte de prison en liberté surveillée, avec assignation à résidence et bracelet électronique. Le parquet général avait requis le rejet de sa demande de libération en se fondant sur le risque de fuite.

L'homme de 50 ans avait été condamné en mars 2009 en appel à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans. Détenu à Fresnes, dans le Val-de-Marne, il reste toutefois juridiquement sous le coup d'une première condamnation à perpétuité prononcée en première instance en 2007.

Le berger nationaliste de Cargèse avait été arrêté en juillet 2003 en Corse après quatre ans de fuite. Il a toujours clamé son innocence. Ses avocats le disent victime d'un montage politique orchestré par le chef de l'Etat, Nicolas Sarkozy.