Vos souvenirs d’Albert Simon : "C’était comme un ami"

  • A
  • A
Vos souvenirs d’Albert Simon : "C’était comme un ami"
Albert Simon, légendaire voix de la météo sur Europe 1, est mort vendredi dernier à l’âge de 93 ans.@ MAXPPP
Partagez sur :

HOMMAGE - Albert Simon, voix légendaire d’Europe 1, est mort. Vous lui avez rendu hommage sur la page Facebook d’Europe 1.

Albert Simon, légendaire voix de la météo sur Europe 1, est mort vendredi dernier à l’âge de 93 ans. Ses obsèques ont lieu lundi. Emus, vous nous avez raconté vos souvenirs de lui, sur la page Facebook d’Europe 1.

La berceuse de votre enfance. Quand on vous demande ce que vous évoque Albert Simon, vous répondez en cœur : "C’est la voix de mon enfance". François témoigne : "Albert a été la voix météo de toute ma jeunesse, mes parents étant de fidèles auditeurs de la station, comme je le suis encore aujourd’hui ". Françoise l’écoutait avant d’aller à l’école : "Cela me rappelle le lundi matin à 6h, de 1981 à 1984, où j’allais prendre un train pour retourner à la pension".

A ECOUTER  >>> la voix d’Albert Simon 

Une légende de la météo. Entre 1958 et 1986, la météo sur Europe n°1, c’était lui : "On disait que pour avoir du beau temps en vacances,  il fallait se renseigner sur l’endroit où il allait… Et le suivre !".  Et vous n’avez pas oublié sa collègue tout aussi légendaire : la grenouille ! "Albert Simon avec sa grenouille était aussi capable de prévoir le temps du lendemain que les ordinateurs fort coûteux d’aujourd’hui". Vous vous êtes aussi souvenu que Carlos en avait fait une chanson,  "Senor Météo".

A VOIR >>> Albert Simon sur le plateau du 20h d’Antenne 2 

Une voix inoubliable. Pour vous, Albert Simon n’était pas un présentateur météo ordinaire : une voix "inoubliable", "inimitable", "irremplaçable" et "si chaleureuse que "la pluie devenait ensoleillée" (Claudine). Françoise, 66 ans, vivait dans le même immeuble que lui quand elle était enfant : "Ma famille et moi aimions la gentillesse de ce grand Monsieur, sa discrétion et ses petites attentions, qui nous intriguait avec sa voix particulière". Pour Jeco02, "c’était comme un  ami", qui l’accompagnait chaque matin.