Viols sur mineurs : l’entraîneur de tennis reste en détention provisoire

  • A
  • A
Viols sur mineurs : l’entraîneur de tennis reste en détention provisoire
@ Capture d'écran Google Map.
Partagez sur :

CASE PRISON - Andrew Geddes avait été mis en examen mercredi dernier pour "viols et agressions sexuelles sur mineures". 

Prison. L’entraîneur de tennis va dormir en prison le temps de l'instruction. Un juge des libertés et de la détention a décidé mardi du maintien en détention provisoire d'Andrew Geddes, mis en examen mercredi dernier pour "viols et agressions sexuelles sur mineures par personne abusant de l'autorité conférée par ses fonctions".

Incarcéré le 7 mai dans un premier temps pour une durée de cinq jours après sa mise en examen, il doit être écroué à Fresnes, dans le Val-de-Marne.

Il reconnait un viol et des relations consenties . Andrew Geddes, 48 ans, est accusé d'avoir commis plusieurs "viols et agressions sexuelles" sur trois de ses anciennes élèves, âgées de 12 à 17 ans au moment des faits. Ce père de deux enfants, sans antécédent judiciaire, a admis lors de sa garde à vue un viol dans un cas particulier, évoquant pour le reste des relations consenties même si elles n'étaient "pas normales". Il a également reconnu avoir exercé des violences physiques et psychologiques sur les adolescentes."Aucun élément" ne permet de dire à ce jour qu'il y aurait d'autres victimes, selon le parquet.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

LES FAITS - Entraîneur soupçonné de viols à Levallois : que sait-on ?

TEMOIGNAGE E1 - Entraîneur de tennis : "un coup de massue" à Levallois

INFO - L'entraîneur de tennis de Levallois incarcéré pour viols