Viol collectif : 10 à 14 ans ferme

  • A
  • A
Viol collectif : 10 à 14 ans ferme
Les huit jeunes sont jugés devant les assises des Yvelines.@ MAXPPP
Partagez sur :

5 des 8 jeunes hommes jugés pour un viol collectif dans les Yvelines, ont écopé de prison ferme.

La cour d'assises des mineurs des Yvelines a prononcé des peines allant de 10 à 14 ans de prison ferme, à l'encontre de cinq des huit jeunes hommes, accusés du viol collectif d'une jeune fille de 18 ans. Les trois autres accusés, qui comparaissaient pour défaut d'intervention, se sont vus infliger 2 ans avec sursis.

Des peines inférieures aux réquisitions de l'avocat général, qui avait demandé jusqu'à 18 ans de réclusion criminelle à l’encontre des huit jeunes hommes. Agés de 16 à 18 ans au moment des faits, ils sont accusés d'avoir participé au viol d'une lycéenne de 18 ans en avril 2009 dans un train entre Poissy et Les Mureaux, dans les Yvelines.

Trois des prévenus, accusés d’avoir violé la jeune voyageuse, s'étaient vu réclamer contre eux 18 ans de réclusion criminelle et deux autres des peines de 15 ans. Des peines de 2 ans de prison avec sursis avaient été demandées contre les trois qui n'étaient pas intervenus.

"Une défense d’enfant"

Me Denis Solanet, l’avocat d’un des accusés, avait qualifié ces réquisitions de "très lourdes", car "l'avocat général a demandé que l'excuse de minorité soit rejetée". "C'est une défense d'enfant où chacun s'est retranché en minimisant son rôle ou en disant 'ce n'est pas moi, c'est l'autre', ce qui n'a pas vraiment fait évoluer les débats, ni participé à la manifestation de la vérité", avait-il ajouté.

Me Antoine Fabre, autre avocat de la défense, a souligné de son côté "la grande immaturité" de ces jeunes hommes, "à la capacité d'expression réduite". "Presque tous veulent s'engager dans l'armée, à l'image de ce que l'on voit fréquemment dans les ghettos américains", avait-il poursuivi.