Vincent Lambert : le docteur Kariger part se "reconstruire ailleurs"

  • A
  • A
Vincent Lambert : le docteur Kariger part se "reconstruire ailleurs"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE E1 - Le chef du service du CHU de Reims où est hospitalisé Vincent Lambert quitte ses fonctions. Il témoigne au micro d'Europe 1.

Le docteur Kariger, chef du service de soins palliatifs à Reims où est hospitalisé Vincent Lambert, a annoncé son départ du CHU. Un projet déjà formé avant que l'arrêt des soins de son patient, autorisé par le conseil d'Etat,  ne soit suspendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) saisie par les parents du malade

>> Il confie vendredi, au micro d'Europe 1, son envie "de se reconstruire ailleurs".

"Une opportunité de me reconstruire ailleurs". "J'avais espéré pouvoir accompagner Vincent, chaque membre de sa famille, et être au côté de mon  équipe pour accompagner Vincent jusqu'au bout, au cours de cet été", explique le docteur Kariger. "Ses parents ont fait valoir leur droit à l'appel en Cour européenne des droits de l'homme, ce qui contrarie ce calendrier. J'ai pris des engagements pour le 1er septembre et donc je suis amené à les tenir", assure-t-il. "J'ai eu cette opportunité de pouvoir aller me reconstruire ailleurs, sur le plan humain et sur le plan professionnel", confie le praticien, visiblement éprouvé.



Vincent Lambert : le docteur Kariger part se...par Europe1fr

"Cela aurait pu m'être fatal". Le médecin est revenu sur le feuilleton judiciaire au cœur duquel le cas de Vincent Lambert s'est retrouvé ces derniers mois. "Cela aurait pu me détruire. J'ai atteint mes limites pour protéger ce patient à respecter ses convictions, mais pour défendre aussi mon équipe",  relate le médecin avant d'aborder son propre engagement, "Je me suis beaucoup exposé, probablement trop. Cela aurait pu, au sens premier du terme, m'être fatal", confie-t-il.

Interrogé sur un éventuel changement de ligne directrice de son service avec son départ, le docteur Kariger se veut rassurant. "Je suis le patron d'une équipe qui est au premier plan dans l'accompagnement médical et soignant de Vincent Lambert. Donc il y a continuité médicale et continuité des soins", assure-t-il avant de conclure : "je ne pense pas que cela pourrait remettre en cause la décision qui serait validée juridiquement par la Cour européenne".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

ZOOM - Affaire Vincent Lambert : que va examiner la CEDH ?

L'INFO - La CEDH suspend l'arrêt du Conseil d'Etat

TÉMOIGNAGE E1 - Vincent Lambert : "un grand soulagement" pour ses parents

L'INFO - Vincent Lambert : le Conseil d'Etat préconise l'arrêt des soins

INTERVIEW E1 - Rachel Lambert : "qu'on laisse partir Vincent accompagné d'amour"

TROIS QUESTIONS A - Fin de vie : une (énième) mission pour quoi faire ?

L'INFO POL - Fin de vie : l'exercice d'équilibriste de François Hollande

ZOOM - Le marathon judiciaire de Vincent Lambert

ENQUÊTE E1 - Dans la chambre de Vincent Lambert, au cœur des tensions