Vincent Lambert : l'inquiétude des médecins

  • A
  • A
Vincent Lambert : l'inquiétude des médecins
@ MAXPPP
Partagez sur :

STRESS - L'équipe médicale chargée de Vincent Lambert vit dans la hantise qu'il arrive quelque chose à ce tétraplégique.

L'attente. La décision du Conseil d'Etat sur la fin de vie de Vincent Lambert est attendue vendredi matin. Depuis plusieurs mois, la famille de cet homme de 38 ans dans un état végétatif depuis six ans se déchire sur l'arrêt des soins. Ses parents, qui gardent l'espoir d'une amélioration, sont opposés à ce que l'équipe médicale cesse de le soigner tandis que sa femme est pour. Entre les deux camps, les médecins sont sous pression.

Appels anonymes et caméra de surveillance. L'équipe médicale vit en effet dans la hantise qu'il arrive quoi que ce soit à Vincent Lambert. Sa mort serait forcément considérée comme suspecte et les médecins craignent, dans l'éventualité de son décès, qu'on les accuse de l'avoir fait exprès. Pour éviter toute accusation, l'hôpital a donc installé une caméra, braquée sur la porte de la chambre de Vincent Lambert, pour enregistrer toutes les entrées et les sorties. Les visites aussi sont très surveillées. Trop, se plaint parfois la famille. Et puis, il y a ces coups de téléphone quotidiens à l'hôpital. Les médecins se font traiter d'assassins. L'équipe est à plat, confie un des membre à Europe 1, d'où des arrêts maladie à répétition.

Crainte de débordements. L'équipe soignante attend aujourd'hui une décision courageuse et sans aucune ambiguité. "J'ai envie que Vincent puisse partir. Mais je ne veux pas subir 5 ans de procès au pénal ni être vu comme le tueur de service", confie un des soignants. Et les proches de Vincent Lambert craignent aussi des débordements si le Conseil d'Etat donne raison à l'hôpital, c'est à dire s'il suit l'avis du rapporteur public. Il y aura sûrement des actions coup de poing autour du CHU, s'inquiète ainsi un proche qui espère simplement que Vincent pourra partir dans le calme, loin de l'agitation médiatique et des disputes familiales.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

INTERVIEW E1 - Fin de vie : Touraine veut "faire évoluer le cadre législatif"

SANTÉ - Vincent Lambert : un rapport confirme son incurabilité

LES FAITS - Vincent Lambert : le Conseil d'Etat nomme trois experts

LES FAITS - Vincent Lambert a des lésions cérébrales "irréversibles"

INTERVIEW E1 - Vincent Lambert "n'aurait pas voulu vivre comme ça"

ENQUÊTE E1 - Dans la chambre de Vincent Lambert, au cœur des tensions