Vincent et Bruno inaugurent le mariage pour tous

  • A
  • A
Vincent et Bruno inaugurent le mariage pour tous
@ Reuters
Partagez sur :

VIDEOS - Montpellier a célébré le premier mariage homosexuel de l'histoire de France.

L'INFO. Montpellier a vécu mercredi un moment historique. Vincent, 40 ans, et Bruno 30 ans, en couple depuis bientôt sept ans, sont devenus mercredi, peu après 18 heures, les premiers mariés homosexuels de France.

>>> A lire : RETOUR SUR :Le "oui" historique de Vincent et Bruno

Un pas de plus vers l'égalité. Ce mariage a été célébré dans la grande salle des rencontres de l'hôtel de ville de Montpellier. La mise en scène a été soigneusement préparée. Derrière la maire Hélène Mandroux ont été mis, à sa droite, un portrait de François Hollande, et, légèrement à sa gauche, quatre drapeaux, aux couleurs de la France, de l'Europe, de la ville et de Montpellier. "Ce jour vous l'avez rêvé, et ce jour devient une réalité. Vincent, Bruno, nous allons, vous allez vivre un moment historique. Un moment historique pour notre pays, pour notre République", a affirmé solennellement la maire PS Hélène Mandroux qui a salué "l'engagement 31 tenu" du président François Hollande.

"Le symbole c'est l'amour". Après la lecture des articles de loi, l'élue de Montpellier a demandé : "Vincent Autin, voulez-vous prendre pour époux Bruno Boileau ?", "Bruno Boileau, voulez-vous prendre pour époux Vincent Autin ?". Les yeux dans les yeux, les deux hommes, très émus, ont répondu "oui". "C'est un grand honneur de vous dire que vous êtes unis par les liens du mariage", a conclu la maire sous un tonnerre d'applaudissements.

Vincent et Bruno se sont alors embrassés au son de Frank Sinatra, avant de signer le registre sous le crépitement des appareils photo, puis de s'adresser à l'assistance. "Nos premières pensées vont à tous les militants, à toutes les militantes, les associations, qui se sont battus tous ensemble avec nous", a affirmé Vincent qui a repris une formule de Martin Luther King, le célèbre pasteur noir américaine : " si la loi ne peut pas nous obliger à nous aimer, elle peut nous obliger à ne pas nous faire lyncher".

La signature de l'acte de mariage :



>>> A lire : ZOOM :Vers un report de la PMA ?

Qui étaient présents ? Il y avait environ 500 invités, dont 200 proches du couple. Des militants de la cause homosexuelle sont également venus soutenir Vincent et Bruno. "Nous étions présentes aussi au premier mariage homosexuel symbolique de France, à Bègles", a-t-il raconté à l'envoyée spéciale d'Europe1.fr.



Plus de 230 journalistes et techniciens représentant 115 médias du monde entier –dont certains de Chine ou d'Ukraine- ont fait le déplacement pour cet événement historique.La ministre du droit des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, à l'initiative de cette "première" à Montpellier, était présente à titre privée.

>>> A lire : DECRYPTAGE :Que faire si un maire refuse ?

Une cérémonie dans le calme. Après des semaines de contestation dans de nombreuses villes de France, les pouvoirs publics voulaient éviter tous débordements autour de ce premier mariage gay. Au final, la cérémonie s'est déroulée dans le calme. Avant la cérémonie, deux manifestants ont allumé à l'extérieur de la mairie un feu de bengale, avant d'être interpellés. Cinq interpellations au total ont eu lieu, et une seule personne a été placée en garde à vue, pour propos homophobes, a indiqué une source judiciaire. Dans l'après-midi, après un appel anonyme, la police a fouillé la mairie, restée ouverte au public, la préfecture souhaitant "que tout se passe le plus normalement possible".