Villiers-le-Bel : 3 à 15 ans de prison

  • A
  • A
Villiers-le-Bel : 3 à 15 ans de prison
@ MAXPPP
Partagez sur :

C'est le verdict prononcé à l'encontre des quatre jeunes jugés pour avoir tiré sur des policiers.

Le verdict, annoncé après plusieurs heures de délibération, a été accueilli dimanche par des cris et des pleurs de la part des parents et des amis des accusés. Les quatre jeunes accusés d'avoir tiré sur des policiers lors des émeutes de Villiers-le-Bel, en 2007, ont été condamnés à des peines allant de 3 à 15 ans de prison par la cour d'assises de Pontoise. Un verdict plus clément que les réquisitions du ministère public qui avait requis des peines allant de 7 à 20 ans de prison.

15 et 12 ans de prison pour les "leaders"

Abderhamane Kamara, 29 ans et son demi-frère Adama Kamara, 29 ans, contre qui l'avocat général avait requis 20 ans de prison, ont été condamnés respectivement à 15 et 12 ans de prison. Ils avaient été désignés comme les "leaders" avec "des antécédents de violence" par l'un des deux avocats généraux.

Ibrahima Sow et Maka Kante qui, eux, n'avaient pas d'antécédents judiciaires, écopent respectivement de neuf et trois ans de prison. 15 ans de réclusion criminelle avaient été requis contre eux. Enfin, Samuel Lambalamba, accusé d'avoir fourni un fusil aux émeutiers et pour qui sept ans de prison avaient été demandés, a été condamné à trois ans d'emprisonnement.

10 jours pour faire appel

Les avocats de la défense ont dix jours pour faire appel. La défense avait demandé l'acquittement pour tous les accusés, faute de preuves matérielles. L'accusation s'était fondée sur des témoignages anonymes, une méthode permise depuis les lois Perben et censée protéger les témoins.

Y aura-t-il un nouveau procès ?

Le 25 novembre 2007, deux adolescents, Mushin et Lakamy, trouvaient la mort dans la collision de leur moto avec un véhicule de police. L'accident avait provoqué deux jours de violences entre jeunes et forces de l'ordre.