Villepinte : "choquant et très violent"

  • A
  • A
Villepinte : "choquant et très violent"
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU - La maire de Villepinte raconte la douleur des proches de Billal, exécuté dimanche.

Nelly Roland-Iriberry évoque une famille traumatisée. La maire de Villepinte a rencontré, lundi, les proches de Billal, 21 ans, tiré du lit et exécuté dimanche matin devant sa famille. Visiblement encore sous le choc du terrible drame qui a eu lieu dans sa commune, l’élue a raconté l’immense douleur des parents de la victime.

"Pour les psychologues qui les recevaient, c’était choquant et très violent. La maman va très mal, la tante aussi. Le papa hurle de douleur, crie sa peine et n’arrive pas à se contenir, à accepter la mort de son fils. Le papa n’était pas là quand je suis passée. Il erre, il repart devant le pavillon, il hurle sa douleur", a indiqué à Europe 1 Nelly Roland-Iriberry.

"Le papa erre comme une âme en peine, rongé par la douleur" :

"Pour la grande sœur, c’était très dur. Elle exprimait la scène, ce qu’elle avait vécu en direct. Et la petite l’exprime moins", a poursuivi la maire de Villepinte, soucieuse désormais de venir en aide à la famille. "J’aurais aimé parler au père, le rencontrer pour leur signaler qu’il fallait qu’on les accompagne ensemble vers une démarche pour une cellule de crise psychologique avec l’hôpital."

"La maman ne peut pas retourner dans le pavillon, donc la famille va se mobiliser pour les aider à ce déplacement rapide, pour que la famille puisse se retrouver ensemble sur un autre lieu", a-t-elle conclu. "On sait qu’il faut que le déménagement se fasse très rapidement."