Vikernes condamné à six mois avec sursis

  • A
  • A
Vikernes condamné à six mois avec sursis
@ Capture Facebook de Kristian Vikernes
Partagez sur :

JUSTICE - L'extrémiste norvégien a également écopé de 8.000 euros d'amende pour ses billets de blog virulents à l'encontre des juifs et des musulmans.

L'INFO. C'était l'affaire dans l'affaire. En juillet 2013, Kristian Vikernes est arrêté au petit matin, à son domicile de Corrèze. Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir voulu préparer "un acte terroriste d'envergure". Faute de preuves contre lui, l'ancienne figure du black metal est finalement relâché. Mes billets virulents contre les juifs et les musulmans, publiés sur son blog, lui valent toutefois d'être poursuivi pour provocation à la discrimination et apologie de crime de guerre. Mardi, l'extrémiste norvégien a été condamné à six mois de prison avec sursis et 8.000 euros d'amende.

>> PORTRAIT : Qui est Kristian Vikernes ?

Il nie être l'auteur des billets de blog. Le parquet avait requis contre lui une peine de quatre à six mois de prison avec sursis et une amende d'au moins 5.000 euros. Ni Kristian Vikernes, ni son avocat n'étaient présents au délibéré. Contacté, l'avocat du prévenu, Me Julien Freyssinet, n'a pas souhaité réagir dans l'immédiat.

A l'audience, Kristian Vikernes avait contesté être à l'origine de ces écrits, qu'il avait pourtant commentés lors de sa garde à vue. A la barre, il avait invoqué une mauvaise retranscription de ses propos à la police, car l'interprète était danois et non norvégien.

Relâché faute de preuves. Surnommé "Varg" (loup en norvégien), Kristian Vikernes avait été interpellé le 16 juillet 2013, avec son épouse française, à leur domicile de Salon-la-Tour, en Corrèze. Ils avaient alors été placés en garde à vue dans le cadre d'une enquête menée par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et portant sur des soupçons de visées terroristes. Il avait finalement été libéré après 48 heures de garde à vue. L'enquête n'avait en effet pas mis en évidence ni cible ni préparation de projet terroriste identifié.

Profondément anti-chrétien. Mais les enquêteurs avaient toutefois été interpellés par les écrits de l'ancien musicien. Kristian Vikernes avait donc finalement été poursuivi uniquement pour les billets publiés sur son blog. Ouvertement raciste, il a publié en avril 2011 une tribune intitulée "Chère France" dans laquelle il appelle les Français à voter pour le Front national. Farouchement anti-chrétien, Kristian Vikernes est un adepte de la religion néopaïenne nordique Ásatrú et du dieu Odin. D'après lui, "le christianisme est la source de tous les problèmes du monde moderne" et est intrinsèquement "lié aux Juifs".

Déjà condamné pour meurtre. Le Norvégien s'était également rendu célèbre dans son pays comme musicien de black metal et le meurtre d'un rival artistique pour lequel il avait été condamné à 21 ans de prison, peine maximale en Norvège.

Il était sorti après 16 ans de détention, avant de venir s'installer en France en 2010. Il faisait, depuis plusieurs années, l'objet d'une surveillance et la section antiterroriste du parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire à la suite de l'acquisition d'armes, légale, par sa femme.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

L'ACTU - Vikernes a été relâché

ZOOM - Vikernes se dit "survivaliste"

PORTRAIT - Qui est le néo-nazi arrêté en Corrèze ?

TÉMOIGNAGE - "Un baba cool"

L'INFO - Un néo-nazi arrêté en France