VIDEO - Des robots fous, fous, fous !

  • A
  • A
VIDEO - Des robots fous, fous, fous !
Karotz, le lapin communicant de Mindscape est doté d'un design très ludique.@ Mindscape
Partagez sur :

Des robots sophistiqués sont présentés à partir de mercredi au salon Innorobo de Lyon.

Lyon sera le QG des robots du monde entier du 23 au 25 mars. La capitale des Gaules accueille en effet la première édition du salon Innorobo, dédié à l’innovation et à la robotique.

Les progrès technologiques dans les domaines de la miniaturisation, de la géolocalisation et de la miniaturisation rendent les robots toujours plus performants. Ils peuvent désormais répondre à des besoins courants dans des domaines très variés, des loisirs à la santé, en passant par l’éducation ou l’information.

Revue de détail, en vidéo, des robots stars présentés à Innorobo.

Nao. A tout seigneur, tout honneur : Nao, robot humanoïde haut de 58 cm est le plus célèbre des robots français vendus dans le monde entier. Il a été créé en 2006 par la société Alderaban Robotics. Suivant sa programmation, l'éventail des usages possibles de Nao est très vaste, pouvant être utilisé comme robot de compagnie, partenaire de jeu, garde-malade, objet communicant. Actuellement destiné aux professionnels, ce petit bijou coûte 12.000 euros. Un version grand public pourrait voir le jour en 2012.

Jazz. Créé par Gostai, Jazz un robot destiné aux entreprises est censé faciliter les échanges entre collaborateurs travaillant sur des sites éloignés. Mesurant près d’un mètre de haut, Jazz se déplace sur roues, est doté d’une tête articulée, d’un microphone, de capteurs et des haut-parleurs. L’utilisateur est incarné à distance à travers le robot. Son prix : 7.900 euros.

Jessiko. Mis au point par Robot Swim, Jessiko est un poisson électronique destiné aux parcs d’attraction et à la surveillance des piscines. Il peut se déplacer en banc pour réaliser des animations aquatiques et peut également traquer la pollution de l’eau.

Kompaï. C’est un robot domestique destiné à venir en aide aux personnes âgées ou handicapées. Créé par la société française Robosoft, Kompaï est déjà utilisé dans des centres hospitaliers ou par des particuliers. Prix entre 3.000 et 5.000 euros.

Genibo. Un robot chien de compagnie capable de comprendre les ordres de son maître. Doté de nombreux capteurs, il se déplace en fonction de son environnement et sait éviter les obstacles. Développé par la société Dasatech, Genibo dispose d’une caméra et peut transmettre les images via Blue Tooth à un ordinateur. Prix : 1.999 euros.

Karotz. Le lapin Wi-Fi communicant et ludique, signé Mindscape permet de nombreux usages pratiques à domicile, avec sa web-cam intégrée et ses deux ports USB. La reconnaissance vocale permet de passer des commandes orales et de recevoir ainsi des informations simplement en les demandant à Karotz. Prix : 199 euros.